[Film Prono] Quel sera le classement final de la Ligue 1 ?

Alors que le championnat français est entré dans une nouvelle dimension cet été avec les signatures de pépites à Paris, l’arrivée d’entraineurs de renom pour les équipes visant l’Europe ainsi que de nouveaux projets ambitieux comme à Marseille ou à Lille, la rédaction d’En Tribunes, au complet, prend les devants et vous donne son pronostic pour le classement final. Celui qui sera effectif le soir de la 38ème journée. Celui où les faibles ne pourront plus faire semblant et où les puissants trusteront les premières places sans laisser une miette.

1er : Paris Saint-Germain

Gaby : 1er / Léo : 1er / Baptiste : 1er / Nico : 1er / Louis : 1er

Si une équipe fait l’unanimité, il s’agit du PSG. Fort de son recrutement XXL cet été avec les signatures de Dani Alves, Neymar et Kylian Mbappé notamment,  le club de la capitale semble armé pour tout rafler. Au moins au niveau national. Si la saison dernière sonne comme une année de galères, avec notamment la perte du titre face aux monégasques et l’échec humiliant face au Barça en Ligue des Champions, Paris devra au moins tout gagner dans l’hexagone et prouver qu’il a le niveau pour rivaliser avec n’importe qui en Europe. Un dernier carré en Champion’s League sera le minimum.

2ème : Monaco

Gaby : 2ème / Léo : 2ème / Baptiste : 3ème / Nico : 2ème / Louis : 3ème

Si le porte-monnaie de Dmitri Rybolovlev s’est épaissi cet été, la qualité de l’effectif monégasque en a pris un sérieux coups en l’espace de quelques ventes monumentales. Kylian Mbappé, Benjamin Mendy, Bernardo Silva, Tiémoué Bakayoko, Nabil Dirar, Valère Germain sont entre autres partis. Tout cela pour un beau paquet d’argent. Si les prometteurs Keïta Baldé, Youri Tielemans, Adama Diakhaby ou encore Stevan Jovetic ont débarqué sur le Rocher, il parait difficile pour Monaco de rééditer une saison aussi pleine que le précédent exercice. A Jardim de nous prouver le contraire.

3ème : Lyon

Gaby : 3ème / Léo : 3ème / Baptiste : 2ème / Nico : 3ème / Louis : 2ème

Alex Lacazette et Coco Tolisso sont irremplaçables ? Que nenni pour Jean-Michel Aulas a.k.a. Jean-Mi-Mi le turbulent. Le président lyonnais a mis la main a la poche cet été et également mis fin à une politique de recrutement essentiellement basée sur le centre de formation gone. Les arrivées de Bertrand Traoré, Mariano Diaz tenteront de mettre un coup de boost à l’attaque lyonnaise tandis que le secteur défensif a été grandement renforcé grâce aux signatures de Marcelo, Marçal, Tete et Mendy. Dans le Rhône, les ambitions sont là mais Pep Genesio et ses hommes devront montrer un visage plus flamboyant que ces dernières saisons dans le jeu pour retrouver la Champion’s League.

4ème ex-aequo : Nice

Gaby : 4ème / Léo : 6ème / Baptiste : 5ème / Nico : 5ème / Louis : 5ème

Auteur d’un début de saison compliqué, le Gym semble retrouver des couleurs depuis quelques temps avec une victoire référence face à Monaco ce week-end (4-0) et une nouvelle fessée en Ligue Europa hier à Waregem (1-5). Le départ de Dalbert ainsi que ceux de Baysse et Ricardo Pereira vont faire beaucoup de mal à la défense niçoise. Lucien Favre devra espérer que ses paris se révèlent gagnants. En effet, après les signatures l’an dernier de Mario Balotelli et Younès Belhanda, Nice a exécuté le même schéma de recrutement avec des gros noms à la relance. Wesley Sneijder a débarqué dans le Sud, tout comme Nampalys Mendy, de retour de Leicester en prêt après une aventure anglaise difficile. Nice aura du mal à sortir une saison incroyable mais a de quoi accrocher l’Europe une nouvelle fois.

4ème ex-aequo : Bordeaux

Gaby : 7ème / Léo : 4ème / Baptiste : 4ème / Nico : 4ème / Louis : 6ème

6. C’est le nombre de nouveaux titulaires bordelais par rapport à l’an dernier. C’est beaucoup. Sabaly, Costil, Jovanovic, Lerager, Otavio et De Préville ont débarqué en Gironde pour permettre aux Girondins de viser plus haut. Adam Ounas et Jérémy Menez sont partis tandis que Diego Rolan a été prêté à Malaga ; c’est le trio Kamano/De Préville/Malcom qui assurera le bon déroulement des offensives bordelaises. Le brésilien, approché cet été (on parle de 50M€ provenant de Wolfsburg), est finalement présent à l’aube d’une saison qui pourrait voir les hommes de Jocelyn Gourvennec s’engouffrer dans la lutte pour l’Europe et en surprendre plus d’un.

6ème : Saint-Etienne

Gaby : 5ème / Léo : 7ème / Baptiste : 7ème / Nico : 7ème / Louis : 4ème

Bye-bye Christophe Galtier. Bienvenido Oscar Garcia. Après huit années passées à la tête de l’AS Saint-Etienne, Christophe Galtier s’en est allé. Si ses résultats auront marqué le Forez, on ne peut pas en dire autant du style de jeu proposé. Vainqueur de la coupe de la Ligue 2013, Galtier ne faisait cependant vibrer personne. Peu de qualité technique, peu de qualité offensive, du jeu musclé et moyennement élégant. Ça, c’était Galtier. Vert solitaire. Désormais, Oscar Garcia souhaite apporter une touche technique dans le jeu stéphanois. Les arrivées de Rémy Cabella et Loïs Diony lui permettent d’élargir sa palette offensive. Tout comme la présence de latéraux offensifs (Pierre Gabriel, Gabriel Silva, Janko), dont le coach raffole. Vert à moitié plein ?

7ème : Marseille

Gaby : 6ème / Léo : 5ème / Baptiste : 9ème / Nico : 6ème / Louis : 7ème

Des annonces XXL, des billets alignés sur la table, des grands noms et des défaites. Voilà le début de saison délicat que vit l’Olympique de Marseille. Avec l’arrivée de Frank McCourt, machine à distribuer les pépettes, les supporters olympiens ont vibré. Après avoir perdu face à Rennes il y a moins d’une semaine, ils ont un peu moins vibré. Si Marseille a de quoi se ravir de posséder des jolis noms du football actuel (Rami, Germain, Payet, Mitroglou, Luiz Gustavo, Thauvin, Mandanda…), les résultats ne suivent pas et la 10ème place actuelle est très décevante pour un club qui espère gagner le championnat de France dans les années à venir. Il va falloir se rebiffer mais impossible n’est pas marseillais. Super Eyraud.

8ème : Lille

Gaby : 13ème / Léo : 8ème / Baptiste : 6ème / Nico : 12ème / Louis : 8ème

Là aussi, le projet est ambitieux. Gerard Lopez a investi dans le LOSC depuis moins d’un an et voilà que le club lillois a déjà pris un tournant à 180 degrés. Exit les Enyeama, Mavuba, Basa… Faites place aux Araujo, Thiago Maia et Edgar Ié. Le talent est là, c’est indéniable. La préparation a été solide. Mais ça ne prend pas en Ligue 1. Marcelo Bielsa et tout le mystère qui l’entoure n’y change pas grand chose, le LOSC pointe à une triste 16ème place après 5 matchs et le départ de Nicolas de Préville n’arrangera rien. Lille doit réagir. Il y a de quoi faire de belles choses.

9ème : Rennes

Gaby : 9ème / Léo : 9ème / Baptiste : 8ème / Nico : 8ème / Louis : 14ème

Le début de saison est décevant pour les rennais. Une seule victoire, déjà deux défaites. Avec beaucoup d’argent investi cet été, les dirigeants bretons espéraient sans doute mieux. La signature du prometteur Ismaïla Sarr pour 17M d’euros a surpris beaucoup de monde mais au fond, l’ancien messin a tout pour justifier son prix d’achat. Le prêt de Wahbi Khazri devrait faire un bien fou à l’attaque rennaise et petit à petit, on serait pas étonné de voir les hommes de Christian Gourcuff titiller les grosses équipes du championnat et pourquoi pas se révéler comme une belle surprise de cette saison.

10ème : Guingamp

Gaby : 8ème / Léo : 12ème / Baptiste : 11ème / Nico : 9ème / Louis : 10ème

Solide en Ligue 1 l’an dernier malgré un budget peu conséquent, Guingamp aura fort à faire pour terminer la saison dans le top 10. L’effectif n’a pas beaucoup bougée mais la concurrence s’est renforcée. Briand a pu rester, la défense reste interessante avec un duo Kerbrat/Sorbon sous-estimé. Guingamp ne devrait pas lutter pour son maintien mais a du boulot pour aller chercher l’Europe. On n’y croit pas.

11ème ex-aequo : Toulouse

Gaby : 10ème / Léo : 11ème / Baptiste : 12ème / Nico : 14ème / Louis : 9ème

Max-Alain Gradel, Giannelli Imbula, Yaya Sanogo. Le recrutement toulousain n’a jamais été si beau. Les deux premiers ont débarqué en prêt depuis l’Angleterre tandis que Sanogo était en fin de contrat à Arsenal, où il n’a jamais eu l’occasion de briller. Le départ de Martin Braithwaite à Middlesbrough a permis aux dirigeants de sortir un recrutement ambitieux. C’est alléchant. Aux joueurs de prouver qu’ils ont de quoi devenir les princes du football. Purple règne.

11ème ex-aequo : Nantes

Gaby : 11ème / Léo : 10ème / Baptiste : 10ème / Nico : 13ème / Louis : 12ème

Qui aurait un jour ne serait-ce qu’imaginé que Claudio Ranieri pourrait poser son doux fessier sur le banc nantais ? Peu de monde. C’est pourtant fait. Cet été, le druide à l’origine du génial Leicester, champion d’Angleterre surprise il y a deux saisons, a débarqué à Nantes pour le plus grand plaisir des supporters canaris. Valentin Rongier est resté, Tatarusanu et Pallois ont signé. Les ambitions nantaises seront limitées par la concurrence féroce mais on a hâte de voir ce que peut donner l’entraineur italien à la Beaujoire. Qu’est ce qui est jaune et qui attend ? Les supporters nantais.

13ème : Angers

Gaby : 12ème / Léo : 15ème / Baptiste : 14ème / Nico : 11ème / Louis : 13ème

Diedhiou, Pépé et N’Doye sont partis, le SCO a dû être inventif pour combler les départs de joueurs cadres. 12èmes l’an dernier, les angevins vont avoir quelques difficultés pour faire mieux. En effet, Thomas Touré, Baptiste Guillaume et Enzo Crivelli sont sûrement de belles personnes mais on ne peut pas en dire autant lorsque l’on parle de joueurs de football. En tout cas pas pour une équipe qui vise mieux qu’une 12ème place en Ligue 1.

14ème : Montpellier

Gaby : 14ème / Léo : 17ème / Baptiste : 13ème / Nico : 10ème / Louis : 15ème

Le départ de Ryad Boudebouz va être difficile à gérer dans l’Hérault. Pour combler l’absence du talentueux milieu offensif, parti au Bétis Séville, les dirigeants montpelliérains ont misé sur des joueurs à potentiel. Jonathan Ikoné (19 ans), Isaac Mbenza (21 ans), Junior Samba (20 ans) et Nordi Mukiele (19 ans) ont signé cet été et il va falloir qu’ils fassent leurs preuves pour éviter une fin de saison à suspens.

15ème : Caen

Gaby : 16ème / Léo : 13ème / Baptiste : 16ème / Nico : 15ème / Louis : 11ème

Avec 3 victoires consécutives, Caen est l’équipe en forme de ce début de saison. L’équipe surprise également. Le 4-4-2 de Patrice Garande semble faire ses preuves. Cependant, on ne voit pas les caennais tenir longtemps la cadence et nous les voyons plus proches des barrages pour le maintien que de ceux de la Ligue Europa dans quelques mois.

16ème : Dijon

Gaby : 18ème / Léo : 16ème / Baptiste : 18ème / Nico : 16ème / Louis : 16ème

Il va falloir défendre. Même si Loïs Diony est parti à Saint-Etienne contre un joli chèque, Dijon possède une solidité offensive digne d’un bon club de Ligue 1. Il faudra éviter les fessées (déjà 12 buts encaissés en 5 matchs) pour rester dans l’élite. La tâche s’annonce délicate mais pas impossible.

17ème : Amiens

Gaby : 20ème / Léo : 14ème / Baptiste : 15ème / Nico : 17ème / Louis : 19ème

Collectivement, les hommes de Christophe Pelissier propose un contenu intéressant. Et pour l’instant, ça paye. En témoigne les deux victoires consécutives face à Nice (3-0) et à Strasbourg (0-1). La présence de Gaël Kakuta dans l’effectif amiénois fait plaisir et l’ancien joueur prometteur qu’il était a de quoi faire du bien à l’attaque noire et blanche.

18ème : Strasbourg

Gaby : 15ème / Léo : 20ème / Baptiste : 17ème / Nico : 20ème / Louis : 17ème

Ce n’est pas un secret, Strasbourg ne jouera pas la Ligue des Champions la saison prochaine. Pour les alsaciens, il va même falloir se battre pour ne pas voir la Ligue 1 à la télé. L’effectif n’est pas flamboyant mais la force collective strasbourgeoise montrée deuxième division l’an dernier pourrait suffire pour le maintien. On y croit.

19ème : Metz

Gaby : 17ème / Léo : 18ème / Baptiste : 19ème / Nico : 18ème / Louis : 20ème

5 matchs, 5 défaites. La saison ne commence pas idéalement à Metz. Pourtant, le recrutement n’a pas été trop mauvais avec les signatures d’attaquants expérimentés comme Nolan Roux et Emmanuel Rivière. Mais qu’il sera dur de compenser les départs d’Ismaïla Sarr, Cheick Diabaté et Mevlut Erding. Il ne serait pas étonnant de voir les lorrains en Ligue 2 dans un an. La Metz est dite ?

20ème : Troyes

Gaby : 19ème / Léo : 19ème / Baptiste : 20ème / Nico : 19ème / Louis : 18ème

L’important c’est les Troyes points. Avec deux nuls et une victoire, le début de saison troyen est satisfaisant. L’éternel Benjamin Nivet fait plaisir à voir. Niane est en difficulté devant mais Troyes parvient à obtenir des résultats. Sur la durée, le maintien semble difficile mais ces troyens semblent imprévisibles et paraissent démarrer leur parcours dans l’élite au galop. Cheval de Troyes.

 

En concubinage sportif avec Dwyane Wade. Fervent défenseur du beau jeu et de la dernière passe, celle qui "fait la diff'".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *