Game 1 : Les Warriors sont déjà chauds Mireille

On l’attendait depuis près d’une semaine. Elle est là. La belle entre les Cavaliers et les Warriors est lancée et après une première manche à sens unique (113-90), Golden State mène 1-0 et montre à Cleveland qu’il faudra une grosse perf’ pour réaliser le doublé.

Après une première mi-temps équilibrée, Golden State tourne devant à la pause (60-52). C’est en deuxième période que les hommes de Mike Brown accélèrent et, sous l’impulsion de Kevin Durant et Steph Curry, les Warriors broient les Cavaliers et créent un écart rapidement. Auteurs d’un match très propre avec seulement 4 balles perdues, plus petit total pour un match de finale NBA, ils ont imposé un gros rythme en attaque, étouffant leurs adversaires à coups de passes. Durant sort un match immense avec 38 points, 8 rebonds et 8 passes sans perdre un ballon tandis que Curry l’aide bien avec une adresse extérieure indécente (28 points, 6 rebonds, 10 passes, à 11/22 au shoot dont 6/11 à 3 points). Côté Cavaliers, c’est la douche froide avec un écart final de 23 points. 23, comme le numéro floqué sur le maillot de LeBron James qui, malgré une feuille de stats très solide (28 points, 15 rebonds, 8 passes), n’a pas porté son équipe comme à l’accoutumée. Avec 8 balles perdues, le King a déjoué. Mais ce sont tous les Cavs qui n’ont pas été à la hauteur, prônant un jeu individualiste, pauvre collectivement, face à l’armada californienne. Le score finale, 113-90, est lourd et Cleveland devra réagir s’il veut garder sa couronne et un peu de dignité. Rendez-vous dans la nuit de dimanche à lundi.

En concubinage sportif avec Dwyane Wade. Fervent défenseur du beau jeu et de la dernière passe, celle qui "fait la diff'".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *