Chargement

Opposé à l’Irlande ce samedi, le XV de France sera très attendu. Passés à dix minutes d’un exploit retentissant à Twickenham et difficiles vainqueurs de l’Ecosse au Stade de France, les Bleus nous ressortent la même chanson tous les ans. Face aux grosses nations, ils montrent de belles choses et s’inclinent toujours de peu. En revanche, face aux équipes dites plus faibles, les tricolores ne se montrent pas vraiment brillants et s’en sortent difficilement à chaque fois. Mais finalement, vaut-il mieux perdre avec les honneurs ou gagner avec le déshonneur ? Si la réponse apparaît évidente, la question se pose tout de même.

Gagner moche c’est quand même gagner

Quand on est compétiteur de haut niveau, le but n’est plus de participer mais bien de gagner. La victoire dans la douleur a pour particularité de générer de la solidarité dans le groupe tandis que de belles défaites peuvent entrainer un besoin de victoire qui augmente la pression.

Aujourd’hui, la France a largement dépassé son quota de défaites frustrantes. Une de plus contre l’Irlande ce week-end et ce serait la louche qui fait déborder la casserole. Incapable de faire mieux que quatrième depuis 2011, dans le tournoi des 6 nations, le XV de France commence sérieusement à agacer ses supporters. On n’en peut plus de voir une équipe de France perdre tous les matchs importants. Maintenant, pour voir un succès tricolore, il ne faut regarder que les matchs contre l’Italie et l’Ecosse. Quelle que soit la manière, une victoire contre l’Irlande apparaît comme impérative et même si il les Irlandais finissent à dix et que les Bleus gagnent d’un point, très franchement on s’en contentera.

Guilhem Guirado et Rory Best en plein jeu de la barbichette

Perdre beau ça veut au moins dire qu’on joue bien

Il est vrai qu’il est préférable de s’incliner comme contre l’Angleterre il y a trois semaines (16-19), que comme contre la Nouvelle Zélande en Coupe du Monde (62-13). On dit parfois qu’une belle défaite correspond à une victoire. Si l’on comptait comme cela, autant dire que la France serait championne du monde et quadruple vainqueur du tournoi des 6 nations.

Une nouvelle défaite de peu ce week-end, on ne s’en plaindrait pas. Invaincue à domicile dans le tournoi depuis 2013, l’Irlande fait figure de favorite pour ce remake du match de poule de la Coupe du Monde (défaite 24-9 des Bleus). Une victoire du XV de France relèverait donc de l’exploit tant l’Irlande apparaît comme un Everest infranchissable pour ce match. Si il faut perdre, autant perdre avec les honneurs.

Attention à la douche froide

Qu’attendre de cette rencontre ?

Surpris par les Ecossais pour leur entrée dans le tournoi (défaite 27-22), les hommes en vert se sont bien rattrapé face aux modestes Italiens en inscrivant neuf essais (victoire 63-10 avec le bonus). Après deux déplacements, les Irlandais vont enfin retrouver l’Aviva Stadium et voudront une fois de plus se faire pardonner après la désillusion en Ecosse. Face à la motivation irlandaise, les Bleus devront sortir un match d’anthologie pour décrocher une victoire. Ce match ne semble pas le plus évident à gagner mais l’exploit en serait d’autant plus beau.

Au plus profond de notre cœur de supporter, évidemment qu’on espère une victoire des Bleus. Le combat s’annonce très serré et si les Bleus arrivent à limiter la casse au niveau des rucks et se montrent réaliste, alors un bon résultat est envisageable. Pas favoris, les hommes de Guy Novès sont promis à l’enfer. Prions pour qu’ils se confessent.

Supporter de L’OL en Ligue 1 et de l’ASM en Top 14. La deuxième place, c’est pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut