Kiki au fond du trou

Après un excellent début de saison marqué notamment par un titre à Saint-Pétersbourg, une finale à Madrid et un quart de finale à Roland-Garros, Kristina Mladenovic traverse une période difficile. Retour sur une descente aux enfers qui semble inarrêtable.

Des mois d’août et septembre en mode Casper le fantôme

Ce samedi, à Pékin, Kristina Mladenovic a encaissé contre la Chinoise Duan Ying-Ying une neuvième défaite consécutive. En l’espace de deux mois, la Française n’a pas remporté le moindre match. Pire encore, ces défaites n’ont rien d’honorable et apparaissent comme un enchainement d’humiliations et de contre performances. Pour vous donner une idée du talent de la Française, elle n’a pas remporté le moindre set en tournoi depuis le 2 août, date de son dernier succès. Elle s’est même offert le luxe de prendre une double bulle contre la Chinoise Wang Qiang au premier tour du tournoi de Tokyo. Wang Qiang ? 57ème mondiale.

Ah oui tiens, penchons nous sur les adversaires affrontées par Kiki. Peut-être aurait-on pu lui pardonner ces défaites à répétition si elle avait affronté les Wozniacki, Halep, Muguruza, Svitolina, Pliskova qui dominent le circuit. Et non ! Notre Mladenovic nationale a perdu face à de totales inconnues qui ne sont même pas dans le top 50 mondial. Voici les coupeuses de Kiki : Bianca Andreescu (CAN/n°167), Timea Babos (HON/n°66), Monica Niculescu (ROU/n°65), Jana Fett (CRO/n°123), Katerina Siniakova (RTC/n°47), Duan Ying-Ying (CHI/n°96). Les deux dernières joueuses à avoir battu la Française sont elles mieux classés que les précédentes. Elles sont malgré tout loin derrière la Française (14ème mondiale) puisqu’il s’agit de Barbora Strycova (RTC/n°25) et Daria Gavrilova (AUS/n°22). A noter que cette dernière a mis un petit 6-0 à Kiki.

Reviens nous vite

Suite à sa défaite à Pékin, la Française a décidé de faire une pause dans sa saison. Dimanche, sur son compte Twitter, elle a déclaré : « En raison d’un problème au genou qui persiste depuis Wimbledon, j’ai le regret d’annoncer que je me retire du double (de Pékin) et du tournoi de Hong-Kong la semaine prochaine ». On ne la reverra donc pas avant mi-octobre voire jusqu’à la fin de la saison puisqu’il ne restera qu’une seule semaine de compétition après le tournoi chinois.

Numéro 14 mondiale à seulement 24 ans, Kristina Mladenovic représente, avec Caroline Garcia (n°15), un des plus grands espoirs du tennis féminin français pour les années à venir. Si elle est déjà le présent, elle est aussi l’avenir. Si 2017 se termine mal, n’oublions pas qu’il avait bien commencé et que la Française nous a fait rêver à Roland-Garros où elle a notamment renversé des situations désespérées face à la Britannique Jennifer Brady et l’Américaine Shelby Rogers. Respectivement menée 3-0 et 5-2 dans le troisième set, la Française était revenue et l’avait emporté 9-7 et 8-6. C’est elle qui avait sorti la tenante du titre, l’Espagnole Muguruza, actuelle n°1 mondial. Cette quinzaine Porte d’Auteuil doit nous rappeler que Kiki est une battante. Elle reviendra à coup sûr, et peut être sera-t-elle encore plus forte…

Supporter de L’OL en Ligue 1 et de l’ASM en Top 14. La deuxième place, c’est pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *