Chargement

Plutôt jockey de Danone que jockey de Vincennes, la rédaction d’En Tribunes se doit cependant de couvrir tous les sports. Malgré notre non-connaissance du milieu hippique, nous nous lançons dans le conseil en pronostics dans ce domaine. Ces conseils ne sont pas forcément les meilleurs car nous avons tendance à miser sur les chevaux aux noms exotiques et folkloriques. Nous vous déconseillons donc de suivre nos conseils.

Pour le Bettina, une petite pièce sur Sunrise Dancer

Course du jour : Prix Bettina

Date et Heure : Vendredi 5 Mai à 20h15

Catégorie : Trot Attelé

Nombre de partants : 17

Lieu : Vincennnes

Conditions météorologiques : 18°C / Vent à 20km/h

La grille de départ :

Quincy Frontline en ambuscade

Nos conseils 

On mise sur la bonne forme de Sunrise Dancer pour se hisser sur la plus haute marche du podium. Ses qualités au départ devraient lui permettre de s’imposer tranquillement. On pense que Picard del Ronco et son super départ a la capacité de finir juste derrière. Les deux premières places semblent réservées à ces deux cadors. Ensuite, c’est plus flou car la baisse de régime d’Acrobate et de son jockey Nils Pacha, victime d’une grippe il y a deux semaines, l’empêchera de terminer dans le quinté gagnant. On voit plus une belle perf’ de Quincy Frontline. Alexandre Abrivard a la tête suffisamment bien construire pour terminer sur la boite et bouleverser les prédictions de nombreux experts. En 4ème position, on voit bien Elton Attack faire un beau finish et aller chercher une belle place. Enfin, le choix a été difficile pour la cinquième place. Mais nous avons opté pour le solide Eric Raffin qui drivera le brave Team Monceau. Riton Raffin, comme il est appelé dans le milieu des jockeys, devrait aller chercher cette cinquième place qui lui bien trop souvent échappée.

Le prono’ 

1er : Sunrise Dancer

2ème : Picard del Ronco

3ème : Quincy Frontline

4ème : Elton Attack

5ème : Team Monceau

Notre quinté : 10 – 5 – 11 – 12 – 9

 

En concubinage sportif avec Dwyane Wade. Fervent défenseur du beau jeu et de la dernière passe, celle qui "fait la diff'".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut