Que sont devenus les 10 plus gros transferts de l’été ? (partie 2/2)

Deuxième partie de notre classement sur ce que sont devenus les dix plus gros transferts du mercato 2018. En tout dans ce classement, trois français, quatre blessés et une majorité de déception pour le moment. Voici le bilan de la saison des cinq joueurs les plus chers de l’été, accompagné du petit jeu de mot habituel.

5) Alvaro Morata (65 M€ Real Madrid > Chelsea)

Sur l’ensemble de la saison, Morata a légèrement déçu. D’ailleurs, depuis quelques journées, sa place de titulaire n’est plus aussi indiscutable qu’au début de la saison. Avant ce week-end, l’Espagnol n’avait plus marqué depuis dix journées. Malgré un bon début de saison (7 buts sur les 8 premiers matchs de Chelsea), il a coulé et traversé une période très compliquée, marquée notamment par le décès d’un ami proche. Il semble bloquer sous la barre des 15 buts, barre qu’il n’a jamais dépassé, ni à la Juve, ni au Real. En bref, une saison plutôt moyenne.

La note : 5/10

Ce qu’on attend en fin de saison : Qu’il retrouve sa place de titulaire et aide Chelsea à accrocher une place en LDC parce que pour l’instant ça sent pas bon.

Le petit jeu de mot : Alvarotaldo

4) Romelu Lukaku (85 M€, Everton > Manchester United)

Avec 25 buts toutes compétitions confondues, il a en partie justifier le prix exorbitant mis sur la table pour le recruter. Véritable valeur sûre en attaque, il est impliqué dans 15 buts sur les 15 derniers matchs de United. Décisif ces dernières semaines, il a pourtant connu un passage compliqué et dû essuyer de nombreuses critiques de octobre 2017 à janvier 2018, période pendant laquelle son ratio de but était de 0,2 par match. Mais contrairement à un Morata qui a fini sur le banc, le Belge a relevé la tête et est depuis innarêtable.

La note : 6/10

Ce qu’on attend en fin de saison : Qu’il atteigne les vingt buts en championnat, il est actuellement à 15 buts.

Le petit jeu de mot : Lukacul

3) Ousmane Dembélé (105 M€, Dortmund > Barcelone)

Dans la première partie de cet article, nous avions eu un jeune international français blessé quasi toute la saison. Et bien la tradition se perpétue avec Ousmane Dembélé qui a vécu une saison comparable à celle de Benjamin Mendy. Victime d’une rupture du tendon du biceps fémoral de la cuisse gauche, Dembélé n’a disputé que six matchs en tant que titulaire en championnat et deux matchs de Champions League, avec un but à la clé. Saison difficile donc.

La note : 3/10

Ce qu’on attend de sa fin de saison : Qu’il ne se blesse pas à nouveau et qu’il retrouve ses sensations

Le petit jeu de mot : Ousmane Demblessé

2) Kylian Mbappé (180 M€, Monaco > Paris)

(Même si Mbappé n’a été que prêté par l’ASM et ne sera transféré que l’an prochain, En Tribunes a pris la décision de le compter dans ce classement.)

Français le plus cher de l’histoire, Kylian Mbappé a pas mal progressé cette saison à l’image de cette finale de Coupe de la Ligue où l’attaquant de 19 ans est impliqué dans les trois buts parisiens. Dans un championnat où le niveau est relativement faible, il affiche, à son compteur, 13 buts et 8 passes dé. Ajoutez à cela 4 buts et 3 passe dé en LDC et vous obtenez un Kylian Mbappé qui a répondu aux attentes et confirmé ses prédispositions à devenir un futur grand. Seule ombre au tableau, l’élimination en huitièmes de LDC face au Real.

La note : 6,5/10

Ce qu’on attend en fin de saison : La Coupe de France et pas de blessure.

Le petit jeu de mot : Le kyky n’est pas au fond du trou

1) Neymar (222 M€, Barcelone > Paris)

Que dire ? Exceptionnel en Ligue 1, Neymar a manqué ses deux matchs face au Real. Peu inspiré à l’aller, il a été inexistant au retour (en même temps il a pas joué). Neymar a échoué là ou on lui demandait de réussir. Malgré ses stats de folie en championnat (19 buts et 13 passe dé en 20 matchs), la saison du Brésilien de 25 ans est un mini échec au vu des ambitions affichées par le joueur et le club en début de saison. Neymar n’a pas répondu aux attentes.

La note : 6/10

Ce qu’on attend en fin de saison : De nouvelles photos de sa sœur.

Le petit jeu de mot : Hormis Jean Neymar et Seiney Marne (Seine-et-Marne) on a pas trouvé.

Verrati et Neymar bientôt officiellement en couple ?

Que retenir ?

Sur les cinq plus gros transferts de l’été, il y en a qu’un seul qui verra les quarts de finale de LDC (Ousmane Dembélé) cette année. Cette statistique vient me conforter dans l’idée que ces transferts ne sont pas forcément les plus rentables qui soient. Quand on fait le bilan de ces joueurs, on fait en effet un constat général : ils n’ont pas apporté beaucoup à leurs équipes respectives. Du moins, ils n’ont pas apporté tout ce qu’ils avaient apporté dans leur précédent club. Ils ont déçu car on attendait plus d’eux.

Je note aussi, à leur décharge, qu’ils sont encore jeunes pour la plupart et que la pression était terrible sur leurs épaules. Pour quasiment tous, cette année aura été synonyme de déception et de galères. J’exclus Mbappé de cette affirmation car, d’après moi, il a réalisé une saison plus que correcte pour un joueur de dix-neuf ans qui n’avait même pas une saison entière de Ligue 1 derrière lui. Ce bilan vient aussi rappeler que l’argent ne dirige pas (encore) le football. Car oui, on peut perdre face à une équipe qui a dépensé quatre fois moins d’argent que vous lors du mercato. C’est ça la beauté du football, qui, avant d’être un business, reste un combat entre vingt-deux hommes.

Supporter de L’OL en Ligue 1 et de l’ASM en Top 14. La deuxième place, c’est pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *