Chargement

Incroyable journée pour le ski tricolore ! Ce 7 janvier 2017 restera gravé dans les annales du sport français. En l’espace de trois heures, la France vient de remporter quatre courses : deux en biathlon et deux en ski alpin. Retour sur un début d’après-midi de folie pour le sport et la glisse française.

Foucade a remis les pendules à l’heure

A Oberhof, Martin Foucade n’a pas laissé ses adversaires s’enjailler. Surpris par le vent lors du sprint, le Catalan s’est empressé de rectifier le tir en s’offrant une 57ème victoire en Coupe du monde (la huitième cette saison). Parti 51 secondes après la tête, le leader de la Coupe du monde a réalisé un 19/20 dans des conditions pas franchement évidentes. Arrivé plus d’une minute avant tout le monde, le Français a carrément terminé sa course en marche arrière, pas sûr que la concurrence apprécie. Ce qui est sûr c’est qu’il a encore confirmé sa supériorité sur les skis et ses progrès en tir. La mass-start de demain pourrait bien s’apparenter à une nouvelle promenade de santé pour l’ogre Fourcade.

Derrière, l’Allemand Peiffer (+1,10) et l’Italien Windisch (+1,32) ont complété le podium. Avec un 15/20, Shipulin a passé la ligne en 16ème position à près de deux minutes trente de Martin, et juste derrière Jean-Guillaume Béatrix (15e à 2,23 min). En biathlon il y a Martin et les autres.

Tessa Worley, jamais deux sans trois

A Maribor, la Française de 27 ans a décroché son troisième succès de la saison en géant. Troisième de la première manche, elle a été la plus rapide lors de la seconde. Rapide comme Flash McQueen sur le bas du tracé, elle devance l’Italienne Goggia (+0,16) et la Suissesse Gut (+0,25). Elle conforte ainsi sa première place au classement de la discipline et compte désormais 85 points d’avance sur Shiffrin qui, malgré son meilleur temps lors la première manche, termine au pied du podium. Tessa Worley est désormais troisième au classement de la Coupe du monde, loin derrière Shiffrin et Gut.

Pinturault a de nouveau mis Marcel à ses pieds

A 25 ans, Alexis Pinturault a remporté une 19ème victoire en Coupe du monde et son neuvième géant. Intouchable en première manche, le skieur de Courchevel ne s’est imposé que pour quatre centièmes devant le monstre Marcel Hirscher, actuel numéro un mondial et leader de la spécialité. L’Autrichien n’était pas là pour obtenir sa première étoile et cela s’est vu en seconde manche. En effet, il a littéralement volé sur la piste. Mais le Français s’est accroché, y a cru, et c’est donc pour quelques centièmes qu’il décroche un troisième succès en géant cette année.

A noter également qu’il y a quatre Bleus dans le top 12 puisque Faivre (5e à +2,05), Muffat-Jeandet (7e à +2,20) et Missillier (12e à +3,23) ont également assuré et réalise un nouveau tir groupé.

Dorin Habert gagne et places d’honneur pour Bescond et Chevalier

Le biathlon français au féminin connaît un essor extraordinaire cette saison. Homogène, le groupe France épate puisque chacune des membres de l’équipe est déjà montée sur la boîte cette saison sauf Célia Aymonier. Aujourd’hui, pour la septième fois de sa carrière Marie Dorin-Habert est montée sur la plus haute marche. Troisième au départ, à 24 secondes de Gabriela Soukalova, elle a profité d’une faute de la Tchèque à son premier tir debout pour reprendre 45 secondes à cette dernière et lui passer devant pour 5 secondes. Elle a ensuite réalisé un superbe 5/5 pour s’envoler vers un nouveau succès en Coupe du monde. En l’absence de Dalhmeier, le classement général de la Coupe du monde se resserre puisque les quatre premières se tiennent en vingt points.

Deux autres Françaises ont également été très en vues. Les deux Anais ont été solide avec une 5ème place pour Bescond (partie 18ème s’il vous plait) et une 9ème place pour Chevalier qui continue sa progression fulgurante. Au classement des Nations, la France est désormais en tête, à égalité de points avec l’Allemagne.

 

Supporter de L’OL en Ligue 1 et de l’ASM en Top 14. La deuxième place, c’est pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut