Chargement

 

Et de 4! Pour la quatrième année consécutive, le Paris Saint-Germain remporte la Coupe de la Ligue, à défaut de gagner la Ligue des Champions. Retour sur ce match face à Monaco.

Une bonne entame de match

Ce que l’on peut dire, c’est que les parisiens ne rigolaient pas hier soir. Auteurs d’un très bon match, les hommes d’Unai Emery n’avaient qu’une envie: écraser Monaco. On peut dire que les monégasques n’auront que peu vu le jour durant les 90 minutes de confrontation. Les Parisiens, remontés après leur défaite contre Barcelone, montraient clairement leurs envies et ce dès la 3ème minute, avec un Draxler servi par Di Maria devant les buts, qui n’avaient plus qu’à pousser la balle au fond des filets. De quoi faire grandement douter les monégasques.

Un retour d’espoir, permis par Lemar

Durant les 15 minutes suivant le but parisien, Monaco continuait de défendre face à une équipe de Paris qui voulait clairement faire le break. Et ce n’est que sur une action offensive avec une passe parfaite de Bernardo Silva et une belle frappe de Lemar, que les monégasques arrivent à égaliser, plutôt contre le cours du jeu. Nous sommes à la 27ème minute, le match est relancé.

Monaco dominé, le break est arrivé

Après l’égalisation de Lemar, on pouvait penser que Monaco allait prendre l’ascendant sur le match, et pourquoi pas rappeler au PSG le mauvais goût d’un 6-1. Mais les monégasques ne réussissant pas à imposer leur jeu, Paris reprenait les devants. Et c’est avec une madjer de Cavani que les parisiens reprenait presque l’avantage, qu’ils auraient sûrement pris si l’uruguayen n’avait pas tiré sur Subasic. On pouvait alors se dire que Monaco avait évité le pire et devait terminer cette première période sur un nul, mais c’était sans compter sur Draxler (encore lui), qui servait parfaitement Di Maria (encore lui) et trompait Subasic. L’arbitre sifflait la mi-temps, PSG 2 ASM 1.

Extérieur de Verratti, reprise de Cavani, au fond des filets la balle atterrie

La seconde mi-temps débute et elle ressemble à la première, Monaco est tout simplement moins fort. Les monégasques n’ont plus qu’à espérer ne pas se prendre de but et en marquer un sur un contre ou un éclair de génie de Mbappe, peu vu jusqu’à présent. Malheureusement, cela n’aura pas lieu. A la 54ème minute, Verratti se retrouve aux abords de la surface, voit Cavani et se dit « pourquoi ne pas faire un exter’ du droit tiens ». Résultat Cavani est très bien servi, et n’a « plus qu’à » faire une magnifique reprise de volée, imparable. Paris mène maintenant de 2 buts.

Monaco ne se relèvera pas, face à Paris il tomba

Alors qu’on pensait que ce match allait être très serré, Paris a finalement montré que Monaco n’était pas à la hauteur. Le club de la capitale était au dessus, et jamais les monégasques ne seront réellement entrés dans leur match, à l’image d’un Kylian Mbappe peu présent. Le but de Cavani les achèvera, et jamais l’ASM n’arrivera à revenir dans le match. Ils encaisseront même un 4ème but à la 90ème par Cavani après un bon débordement côté gauche de Di Maria. Hier soir, Paris ne rigolait pas et, après un match très sérieux, s’empare d’un quatrième titre consécutif.

 

 

Amoureux de LeBron James et Alexandre Lacazette. Son rêve ? Que Lebron l’épouse. Il a déjà les bagues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut