Chargement

Ce dimanche, l’OGC Nice a battu Dijon 2-1 et s’est offert l’anecdotique titre de champion d’automne. L’OGC a par ailleurs confirmé une première partie de saison pleine de promesses. Mais si Nice vit aujourd’hui un rêve éveillé, c’est grâce à une progression fulgurante. Lors de la saison 2010-2011, les Aiglons terminaient la saison 17ème en ne se maintenant que lors de la dernière journée. Cinq ans plus tard, le club semble bien partie pour disputer le titre aux gros bras du championnat que sont Monaco et Paris. Quittons présent et projetons nous dans le futur, jusqu’au 20 mai, date de la dernière journée de Ligue 1. Là, imaginons que Nice décroche le graal en fin d’année. Voici quelques faits improbables (parfois même impossible) qui, s’ils arrivaient, pourraient être comparé à la performance des Niçois et épater le Doc et Marty.

Si Nice était champion de France, c’est comme si dans 5 ans…

…Mc Enroe regagnait Roland-Garros

…Nicolas de Préville devenait Ballon d’Or

…Jimmy Vicaut devenait ami avec un poulpe

…Andy Murray jouait un match sans casquette

…Zidane avait des cheveux

…Alexis Pinturault gagnait un géant les yeux fermés

…le ballon au basket était trop gros pour rentrer dans le panier

…Emery était toujours l’entraineur du PSG

…Nadal avait le bras droit plus musclé que le bras gauche

…Philippe st André redevenait sélectionneur de l’équipe de France de rugby

…Teddy Riner devenait une femme

…Bernard Laporte avait des cheveux

…James Harden se rasait

…le Tour de France faisait le tour de la France

…le curling sur gazon devenait le sport le plus répandu dans le monde

…le rugby se jouait sans ballon

…Martin Fourcade ne gagnait pas deux courses d’affilées

…les cyclistes devenaient poilus

…Victor Hugo publiait un nouveau roman

…l’ASM Clermont ne perdait plus en finale

…Florent Manaudou devenait titulaire indiscutable en équipe de France de handball

…aucun entraîneur ne râlait sur l’arbitrage en Ligue 1

…Barthez avait des cheveux

…cet article était vu plus de cent fois

Supporter de L’OL en Ligue 1 et de l’ASM en Top 14. La deuxième place, c’est pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut