[NBA : les grandes questions] Qu’attendre des Lakers cette saison ?

Jusqu’au 17 octobre et le coup d’envoi de la nouvelle saison NBA, En Tribunes vous accompagne en tentant d’apporter une réponse aux grandes questions que soulève le prochain exercice de la plus belle ligue du monde. Qui perdra en finale contre les Warriors ? Qui va tanker comme un cochon ? Qui va flirter avec une soeur Kardashian ? Éléments de réponse.

Mythique franchise de la NBA, les Lakers n’ont pas fait dans la dentelle cet été en attirant LeBron James. Avec l’arrivée du meilleur joueur du monde, Los Angeles retrouve la lumière après des années ternes. Mais que peut espérer l’équipe pourpre et or cette saison ? LeBron James, c’est tout d’abord une statistique phénoménale : huit participations aux Finales NBA sur les huit dernières saisons (pour trois titres). Ce chiffre placé, le King semble intouchable. Mais avec sa venue en Californie pourrait faire capoter cette extraordinaire série. L’ancien joueur des Cleveland Cavaliers a décidé de partir dans la conférence Ouest, ou autrement dit une forêt de top équipes : Golden State, Houston, Utah, Oklahoma ou encore Denver. Une conférence bien plus relevée sur l’Est, où LeBron James a passé, jusque là, l’entièreté de sa carrière.

Depuis plusieurs années, les Los Angeles Lakers sont en reconstruction, orphelin de Kobe Bryant parti à la retraite en 2016. La franchise aux 16 titres Larry O’Brien n’a plus connu les play-offs depuis la saison 2012-2013. Une absence anormalement longue pour une franchise aussi populaire et attractive que les Lakers. Mais les Pourpre et Or voient la situation s’arranger depuis que Magic Johnson, légende en tant que joueur, a pris en main les opérations basket de LAL en février 2017. Depuis Magic a fait du bon travail et surtout a réussi à attirer le gros poisson tant convoité.

Un vestiaire en mode Suicide Squad

Pour entourer la nouvelle star Angelinos, le board des Lakers a misé sur la stabilité et sur l’ajout de joueurs d’expérience. Tout d’abord, l’ossature de la saison précédente a libéré quelques joueurs : Brook Lopez, Isaiah Thomas et Luol Deng. Avant de conserver la jeunesse du groupe. Lonzo Ball, présent dans quelques rumeurs cet été, reste un Laker, qui peut exploser auprès de LeBron. Kyle Kuzma, sélectionné à la 27e place de la draft 2017, aura un rôle important dans le roster tout comme Brandon Ingram, dont on attend la confirmation des espoirs placés en lui. C’est d’ailleurs ce joueur qui pourrait prendre le rôle de lieutenant de LeBron James. Le très longiligne ailier a déjà montré qu’il avait faim en présaison, en plantant 31 points face à Sacramento dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le potentiel est bien présent, et sera entouré de vétérans. Les Lakers ont attiré plusieurs joueurs avec un bon kilométrage en NBA : Javale McGee (deux titres NBA), Rajon Rondo (un titre), Lance Stephenson et Michael Beasley. Luke Walton, coach des Lakers, aura donc à disposition une équipe fournie à tous les postes, mais qui peut vite devenir ingérable. Les recrues sont chacune connues pour leur tempérament bien trempé. Alors à la moindre période de moins bien, dans une franchise aussi exposée, le vestiaire pourrait comme imploser…

Avis de la rédaction : pas de finale NBA

L’été des Lakers a été animé par l’arrivée du meilleur joueur du monde. Même à 33 ans, LeBron James reste au dessus et peut impacter n’importe quelle équipe. Toutefois, le caractère instable du vestiaire pourrait causer du tort aux Lakers. Dans le jeu, les Lakers possèdent un groupe profond mais qui manque de purs shooters. Dans une NBA tournée vers le 3 points, Los Angeles pourrait en pâtir, surtout dans une conférence Ouest très relevée. Une chose est quasi sûre, les Pourpre et Or vont retrouver les play-offs cette saison. Impossible de voir la saison de LeBron James se finir en avril. Mais le chemin vers les Finales NBA paraît trop bouché. Même avec LeBron, les Lakers n’ont pas encore le niveau pour inquiéter Houston et Golden State sur une série en sept matches. Cette saison peut donc servir de transition vers un été 2019 encore sulfureux avec l’arrivée d’une autre star pour épauler LeBron James.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *