Chargement

Newcastle, comme les dix-huit autres équipes de Premier League, n’a rien pu faire hier face à Manchester. Défaits 3-1 par les Citizens et un triplé de Kun Aguero, les Magpies ont pu constaté la supériorité d’un City. Cette saison un monstre est né.

87,5% de victoires

Sur les 24 matchs de Premier League disputés par Manchester City, 21 ont été synonyme de victoire. Le chiffre est impressionnant. Avec une moyennne de 2,7 points par match, City n’est pas loin du sans-faute. Depuis le début de la saison, Manchester n’a laissé échappé que 7 points sur 72 possibles. Les performances des Citizens en chiffre sont déclinables à toutes les sauces. Si les coéquipiers de Kéké de Bruyne continuent sur leur lancée, de nombreux records vont tomber. L’un d’eux est le record de points en une saison. Il est détenu par Chelsea qui avait fini la saison 2004-05 avec 95 points. Il ne manque plus que trente points aux hommes de Pep Guardiola pour le faire tomber. On va pas se leurrer, c’est comme si c’était fait.

2,9 buts par match

Ils cumulent à eux trois plus de la moitié des buts de leur club. En effet, avec 38 buts, le trio Aguero (16 buts)-Sterling (14 buts)-Jésus (8 buts) martyrise les défenses adverses. En Europe, seul le PSG fait mieux avec 44 buts pour le trio le plus cher du monde : Cavani-Neymar-Mbappé (faut dire qu’ils ont bien été aidés par la défense de Dijon). Mais revenons à nos Citizens. Si le danger vient surtout du trio Aguero-Sterling-Jésus, il arrive aussi des lignes arrières. David Silva, Kévin De Bruyne et Leroy Sané ont respectivement inscrit 5, 6 et 7 buts. Même Otamendi se montre prolifique. Le défenseur argentin avait inscrit autant de buts que Michel Platini, Pelé et Cristiano Ronaldo réunis cette saison avant ce week-end. Légende !

Un tiers des buts dans le dernier quart d’heure

Ils sont les rois du money-time. City est un diesel qui apprécie plus que tout les dernières minutes. Sur ses 70 buts en championnat, les Skyblues en ont inscrit 47 en seconde période. Mieux, si l’on creuse, on se rend compte que City a marqué un tiers de ses buts dans le dernier quart d’heure. Vous en voulez plus ? Ne vous inquiétez pas, En Tribunes va continuer de vous épater. Manchester City dans les cinq dernières minutes, c’est 11 buts (dont 5 dans le temps additionnel), soit la moitié de la totalité des buts inscrits par Newcastle cette saison. Ces statistiques démontrent beaucoup de choses : la qualité de la profondeur de banc mais aussi cette capacité qu’a Manchester de profiter du moindre relâchement de l’adversaire.

12 points d’avance sur le deuxième

L’écart entre City, le premier, et United, le deuxième est énorme. Avec 12 points d’écart, le titre semble déjà joué. A moins de s’écrouler, City sera le successeur de Chelsea au palmarès de la Premier League, surtout au vu du manque de régularité de leur dauphin mancunien. De quoi se concentrer à fond sur la Ligue des Champions.

18 victoires consécutives

De la 3ème à la 21ème journée, Manchester City a battu un premier record exceptionnel. Les coéquipiers de Kun Aguero ont enchaîné 18 victoires consécutives en championnat, avant d’être stoppé par Crystal Palace. Ils on ainsi effacé des tablettes Arsenal qui s’était arrêté à 14 victoires. Tout simplement gigantesque !

 

Supporter de L’OL en Ligue 1 et de l’ASM en Top 14. La deuxième place, c’est pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut