Chargement

Amis footeux, amis sportifs, la Ligue des Champions reprend ses droits ce soir. Après transferts, coups de gueule et brassages de money, les cadors européens s’apprêtent à exhiber leurs nouveautés ! Après deux victoires consécutives, le Real Madrid va-t-il suivre la logique du « jamais deux sans trois » ou va-t-il être détrôné ? On espère aussi voir un club Français sortir une grosse performance, à l’image du beau parcours monégasque l’an dernier. A quelques minutes du coup d’envoi d’une nouvelle épopée continentale, décryptage et pronostic pour cette Champion’s League version 2017-2018 avec En Tribunes.

On en discute

Notons tout d’abord la présence des deux clubs français Monaco et PSG. L’ASM, favori de son groupe, devrait pouvoir se retrouver en phases finales mais ce ne sera pas un long fleuve tranquille tant les hommes de Jardim semblent être moins armés que l’année dernière. Le PSG retourne la tête de tout le monde avec ses nouvelles recrues aux chiffres astronomiques. Mbappé et Neymar suffiront-ils à pousser les parisiens au-delà des quarts ? Dépasser les quarts sera le minimum, gagner la LDC relèverait d’une grosse performance. Les parisiens font leur entrée ce soir à Glasgow pour un match dans une très grande ambiance face au Celtic.

Les clubs anglais regorgent de qualité mais leur histoire en Ligue des Champions n’est pas en leur faveur. Sur les neuf derniers éditions, seul Chelsea a décroché le Graal, en 2012. La Premier League a grosse importance aux yeux des clubs et supporters et, même si la Champion’s League est essentielle et un comparateur avec les autres ogres du continent, le titre national a une plus grosse valeur qu’ailleurs. Il faut aussi prendre en compte le fait que l’intensité du championnat anglais est importante et physiquement éprouvante ce qui rend difficile leur progression en Ligue des Champions.

Au contraire, les espagnols, dont le championnat se résume à un duel entre Barça et Real, seront sûrement aux avant-postes cette saison encore. Si le Real fait office de gros favori, il ne faudra pas minimiser la capacité des barcelonais à hausser leur niveau de jeu lors des grandes soirées européennes.

Côté italien et allemand, s’il faudra garder un oeil sur les matchs du Napoli et de Dortmund, qui proposent toujours un football alléchant, il faudra surtout surveiller de très près le Bayern et la Juve. Les bavarois sont toujours très solides et seront des prétendants très sérieux à la Coupe en mai. La Juve, qui a certes perdu Leonardo Bonucci, parti chez le rival milanais, a enregistré l’arrivée du parisien Blaise Matuidi ainsi que de solides défenseurs. Les hommes d’Allegri, souvent sous-estimés, représentent l’une des principales menaces dans la course à la victoire finale.

Qui finira en tête de son groupe ?

 

Les 8 groupes

Groupe A

  • Manchester United
  • FC Bâle
  • Benfica
  • CSKA Moscou

Manchester vainqueur devant Bâle grâce à leur effectif impressionnant. Le reste du groupe est faible et les mancuniens devraient se qualifier tranquillement.

Groupe B

  • Paris Saint-Germain
  • Bayern de Munich
  • Anderlecht
  • Celtic Glasgow

Le Bayern premier de son groupe de par son expérience suivi du PSG.

 

Groupe C

  • AS Roma
  • Atletico de Madrid
  • Qarabay Agdam
  • Chelsea

Atletico avec sa défense de mammouth et ses deux finales en 2014 et 2016 suivi de Chelsea, champion en titre en Angleterre.

Groupe D

  • FC Barcelone
  • Juventus de Turin
  • Olympiakos
  • Sporting Portugal

Juventus avec une finale la saison dernière et en 2015 suivi du Barça, très expérimenté mais moins fort que l’année dernière avec le départ de Neymar.

Groupe E

  • Maribor
  • Spartak Moscou
  • Seville FC
  • Liverpool

Liverpool avec un effectif bien plus solide que ses adversaires.

Groupe F

  • Chakhtior Donetsk
  • Naples
  • Manchester City
  • Feyenoord Rotterdam

Naples en tête de groupe (a montré sa qualité contre Nice) suivi de City.

Groupe G

  • Monaco
  • RB Leipzig
  • FC Porto
  • Besiktas

Monaco leader dans un groupe plutôt homogène.

Groupe H

  • Tottenham
  • Borussia Dortmund
  • APOEL Nicosie
  • Real Madrid

Le Real parait invincible avec Zidane aux manettes. Dortmund se glisse juste derrière.

Notre Top 5 pour la victoire finale :

5 – Atletico Madrid

4 – Paris Saint-Germain

3 – Juventus de Turin

2 – Bayern de Munich

1 – Real de Madrid

Le Réal reste donc grand favori cette saison mais gardons à l’esprit que le sport est un spectacle fait de rebondissements et de nombreux aléas alors s’il peut y avoir de la surprise et du suspense, on est preneur même jusqu’à voir gagner le PSG. Qui sait ? Le lancement, c’est ce soir alors préparez les pizzas et les bières (avec modération bien sûr).

 

Amateur de sport extrême, quand il cherche un glacier, c’est pas pour prendre un cornet vanille-pistache mais pour le descendre en snowboard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut