[Un jour, une preview] Oklahoma god !

La NBA revient dans peu de temps, l’occasion pour la rédaction de vous proposer ses previews des 30 franchises. Si Laurent Delahousse présente « Un jour, un destin »,  En Tribunes sortira chaque jour, une preview, pendant un mois. La mèche en moins. Aujourd’hui, le Thunder d’Oklahoma.

Principales arrivées : Raymond Felton (LA Clippers) – Paul George (Indiana) – Patrick Patterson (Toronto)

Principaux départs : Norris Cole – Taj Gibson (Minnesota) – Victor Oladipo (Indiana) – Domantas Sabonis (Indiana)

Coach : Billy Donovan

Starting Five : Russell Westbrook – Andre Roberson – Paul George – Patrick Patterson – Steven Adams

Sur le banc :  Enes Kanter – Alex Abrines – Kyle Singler – Doug McDermott – Nick Collison – Raymond Felton – Terrance Ferguson – Jerami Grant – Josh Huestis – Semaj Christon – Dakari Johnson

Salaires : 

Point fort : Russell + Paul = destruction de la NBA ?

Ne cherchez pas plus loin l’énorme coup de cet été, il est à mettre au crédit de Sam Presti et tout le front office d’OKC, qui a réussi à récupérer Paul George contre 3 cacahuètes et 2 brownies, et encore on a connu des brownies plus efficaces sur un terrain de basket que Victor Oladipo et Domantas Sabonis (le package envoyé à Indiana contre PG13). Grâce à la bonne volonté (ou la stupidité?) des Pacers, OKC récupère donc un des meilleurs ailiers de la ligue, formidable attaquant, défenseur très coriace et également joueur clutch au possible, qui va former avec le MVP de la saison écoulée Russ West un duo terrifiant pour n’importe quelle défense NBA, sur le papier du moins. Inarrêtable en attaque, on parle également d’un duo aux capacités physiques démentielles pouvant verrouiller n’importe quel attaquant adverse quand bon leur semble. Bref un nouveau monstre à deux têtes pour Oklahoma, qui va maintenant devoir réussir à en tirer tout son potentiel (coucou KD).

Point faible : La complémentarité George-Westbrook

On vous l’a dit, ces deux joueurs ont des qualités individuelles monstrueuses, mais la vraie interrogation qui va définir la saison du Thunder est la suivante : peuvent-ils jouer ensemble ? Le mariage entre Westbrook et Durant (même poste que George, tiens tiens) a fini par tourner au vinaigre, et rien ne dit que si le numéro 0 le plus célèbre de la ligue continue de croquer allègrement tous les ballons comme Glenn Davis croque un veau entier au petit déjeuner Paul George ne se lasse pas très vite et décide de plier bagage dans un an lorsqu’il sera free agent. Westbrook va devoir apprendre à lâcher la gonfle et impliquer beaucoup mieux tous ses coéquipiers pour ne pas se retrouver une fois de plus confronté au départ de son meilleur coéquipier.

Le joueur à suivre : Paul George

Aussi surprenant que cela puisse paraître, on suivra plus PG que le MVP en titre la saison prochaine, pour la simple et bonne raison que cette saison sera décisive pour l’ancienne star des Indiana Pacers. En fin de contrat dans un an il n’a jamais câché son envie de rejoindre alors sa franchise de coeur, les Lakers, et OKC dispose donc d’une seule cartouche pour ne pas se retrouver le bec dans l’eau, voir même les couilles dans le piège à souris, lors de la prochaine free agency. Un challenge qui reposera en partie sur la capacité de l’ami Russ a enfin faire briller un collectif jusqu’ici bien imparfait du côté d’OKC.

Pronostic : 4ème de la Conférence Ouest

L’ajout d’un joueur aussi fort que Paul George doit nécessairement permettre au Thunder de grimper au classement de la Conférence Ouest. De là à venir chatouiller les Warriors tout en haut du classement il n’y qu’un pas qu’on ne franchira pas. Rome ne s’est pas faite en un jour et un collectif solide autour de Russell Westbrook non plus, ainsi l’intégration de George va certainement mettre un peu de temps à se faire, et accrocher le 4ème spot de cette conférence si relevée semble accessible pour la franchise de l’Oklahoma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *