[Un jour, une preview] Doc Rivers va sortir un nouveau Clip

La NBA revient dans peu de temps, l’occasion pour la rédaction de vous proposer ses previews des 30 franchises. Si Laurent Delahousse présente « Un jour, un destin »,  En Tribunes sortira chaque jour, une preview, pendant un mois. La mèche en moins. Aujourd’hui, les Los Angeles Clippers.

Principales arrivées :  Patrick Beverley (Houston) – Sam Dekker (Houston) – DeAndre Liggins (Dallas) – Danilo Gallinari (Denver) – Marshall Plumlee (New York) – Willie Reed (Miami) – Milos Teodosic (CSKA Moscou) – Louis Williams (Houston)

Principaux départs : Alan Anderson  – Brandon Bass  – Jamal Crawford (Minnesota) – Raymond Felton (Oklahoma City) – Luc Richard Mbah a Moute (Houston) – Chris Paul (Houston) – Paul Pierce (retraite) – J.J. Redick (Philadelphia) – Marreese Speights (Orlando) – Diamond Stone (Chicago)

Coach : Doc Rivers

Starting Five : Patrick Beverley – Louis Williams – Danilo Gallinari – Blake Griffin – DeAndre Jordan

Sur le banc : Austin Rivers – Milos Teodosic – Wesley Johnson – Sam Dekker – DeAndre Liggins – Montrezl Harrell – Willie Reed – Brice Johnson – Gary Payton II – Jawun Evans – Sindarius Thornwell – Tyrone Wallace

Salaires : 

Point fort : Une raquette toujours très solide

Blake Griffin ayant été resigné, les Clippers présenteront encore la saison prochaine une raquette comptant parmi les plus solides de la ligue, son duo avec DeAndre Jordan ayant déjà montré par le passé sa complémentarité et son efficacité des deux côtés du terrain. CP3 n’est plus là, et Griffin aura d’autant plus de responsabilités offensives ce qui devrait lui permettre de sortir une très grosse saison sur le plan individuel. Il faudra bien cela aux Clippers pour ne pas chuter dans une conférence Ouest extrêmement dense.

Point faible : Après Chris Paul, le black out

On le sentait venir depuis quelques temps, et ce qui devait finir par arriver arriva. Chris Paul n’est donc plus un joueur des Clippers, et c’est ni plus ni moins que le franchise player qui plie bagage. Pour le remplacer, le duo Beverley – Teodosic dispose de solides arguments, défensifs pour le premier, en terme de créativité pour le second, mais perdre un joueur du calibre de Paul n’est jamais anodin et la franchise de LA en sort forcément fragilisée. Cela aurait pu être pire, mais attention à ne pas plonger non plus après le départ d’un cadre historique lassé du manque de succès des Clips en playoffs.

Le joueur à suivre : Danilo Gallinari

Enfin ! C’est ce que bon nombre de fans des Clippers ont du se dire cet été en voyant débarquer l’italien du côté de Lob City. Cela faisait des années que le poste d’ailier était un problème majeur de l’équipe et le voilà finalement résolu. Fini les saisons avec Luc Mbah A Moute comme ailier titulaire, place à Gallinari, qui sans être un MVP en puissance va monter de plusieurs crans la qualité des Clippers à l’aile. On attend donc beaucoup de l’italien, qui devra confirmer qu’il est un redoutable scoreur voir rebondeur quand il s’y met, et surtout qu’il peut tenir une saison entière sur ces deux jambes, lui qui a trop souvent raccourci ses saisons en raison de multiples pépins physiques.

Pronostic : 6ème de la Conférence Ouest

Perdre CP3 ne peut que faire du mal aux Clippers même si la franchise a su intelligemment compenser son départ par des arrivées bien pensées (Beverley, Williams, Teodosic…). L’ensemble reste donc plus que sérieux mais ne semble plus pouvoir jouer les tout premiers rôles à l’Ouest, c’est pourquoi chez En Tribunes on les voit rétrograder quelque peu et finir à une honorable 6 ème place. Attention tout de même aux blessures, les cadres de l’équipe (Griffin et Gallinari) sont fragiles et leur absence pourraient faire plonger encore un peu l’équipe au classement de la conférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *