Humeur : Un classique bien fade

Ce dimanche se joue la première manche de la saison entre Marseille et Paris. Une affiche de la Ligue 1, qui était considérée comme le choc du championnat. Sauf que depuis quelques années, il n’y a plus de trop de débat entre les deux équipes. Au point que ce classique devienne quelque peu banal.

Il a donc lieu ce soir. Le fameux OM-PSG. Match que beaucoup attendent. Un choc. Même si celui-ci a un peu perdu de sa saveur depuis quelques années. Car sauf énorme surprise, l’issue semble déjà écrite. Paris a tellement d’avance dans ce championnat, et domine trop la Ligue 1 pour ne pas partir favori contre un OM sonné par la défaite contre la Lazio, et une victoire bien triste à Nice dimanche dernier.

Autant dire que l’invincibilité parisienne contre Marseille de ces dernières années ne devrait pas s’achever lors de cette nouvelle édition de ce que certains appellent le Classico. C’est à cet instant qu’il convient de rétablir une vérité. Le seul et unique classico n’a qu’un seul s, et il se dispute en Espagne, entre le Real et Barcelone. Ici, nous parlons plutôt d’un classique. Et il est vrai que, dans les années 2010, l’issue des matches entre Paris et Marseille est un classique.

Il faudrait un exploit aux Marseillais

Alors pourquoi ce match fait temps parler ? Eh bien parce que c’est une affiche qui a marqué l’histoire de la Ligue 1. Une rivalité historique, une haine réciproque qui a été marquée par de nombreux affrontements entre supporters des deux camps. Dès lors, il y a une certaine nostalgie qui s’empare de tout amoureux du football lorsqu’on en vient à évoquer OM-PSG. Et s’il y a nostalgie, c’est bien parce que rien n’est comme avant. Le PSG a changé de classe depuis le temps où l’OM avait une domination dans ces affrontements. L’arrivée du Qatar a relégué Marseille au second plan de ces affiches.

Alors, quand on sait que le PSG est déjà champion, qu’il surdomine, et qu’il part grandissime favori contre l’OM, difficile d’avoir un grand engouement pour la rencontre qui s’annonce. Il faudrait un immense exploit pour que les Marseillais fassent perdre leurs premiers points à un Paris Saint-Germain pour qui tout va bien en championnat. D’autant plus que, exposés aux critiques suite à leur match contre Naples (2-2), les Parisiens voudront rectifier le tir. Un classique bien fade, mais qu’on regardera quand même. Puisqu’il fait partie de l’histoire de la Ligue 1, et qu’il fait toujours l’objet de curiosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *