Griezmann, l’altruiste artiste

Éblouissant lors de l’Euro avec l’Équipe de France. Excellent avec l’Atletico Madrid depuis deux saisons, Antoine Griezmann est aujourd’hui une référence du football mondial. Itinéraire d’un joueur au parcours remarquable.

Rejeté en France

Petit-fils d’immigrés portugais, Antoine Griezmann est né le 21 mars 1991 à Mâcon, ville de 30 000 habitants que l’on traverse en vacances sur l’autoroute pou33cadr descendre vers le sud. C’est ici que celui qui deviendra vingt ans plus tard le meilleur buteur de l’Euro commence le football,  à six ans dans l’Entente Charnay de Mâcon. Il intègre deux ans plus tard l’UF Mâcon où il jouera sept ans. Lors de ces années, Griezmann fait des essais dans de multiples centres de formation français où son physique n’est pas calibré pour le haut niveau. En effet, alors que le gamin est âgé de 14 ans, l’OL, Sochaux, Metz, l’AJ Auxerre ou encore l’AS Saint-Etienne ont eu le pif.

C’est finalement lors d’un tournoi de jeunes que Antoine est repéré par la Real Sociedad. Nous sommes alors en 2005. On lui propose deux mois d’essai puis un premier contrat. En parallèle de sa formation avec le club basé à Saint-Sébastien, Griezmann poursuit ses études à Bayonne. Ce qui devait arrivé arriva. En 2007, il est promu dans l’équipe réserve du club espagnol et après deux saisons d’expérience supplémentaire, il décroche son premier contrat. Celui qui fut rejeté par les formations françaises signe alors un contrat avec un club de seconde division espagnole. On ne le sait pas encore mais le petit Antoine deviendra le grand Griezmann.

Les débuts à la Real Sociedad

Lors de la saison 2009-2010, les titulaires habituels de la Real Sociedad sont blessés et Grizi joue ses premières minutes le 2 septembre 2009 face au Rayo Vallecano en Copa del Rey où son équipe s’incline malgré l’entrée en jeu du français en fin de match. Sa première titularisation arrive 25 jours plus tard en deuxième division face à Huesca. Griezmann inscrit son premier but et permet à son équipe de l’emporter 2-0. Par la suite, il intégrera définitivement l’équipe première, puis une place de titulaire indiscutable avec à la clé le titre de champion de Segunda Division en Espagne. Tout cela la même saison. Alors âgé de 19 ans, Antoine Griezmann avance vite, très vite.

Les deux saisons suivantes ne seront pas les plus grandes pour le mâconnais. Il découvre la Liga, y inscrit son premier but le 29 août 2010 face à Villareal et cumule finalement 16 buts et 7 passes sur les saisons 2010-2011 et 2011-2012. Griezmann, dans la discrétion, s’installe comme un titulaire dans l’un des plus grands championnat du monde au sein d’un club qui parvient à se maintenir dans l’élite.

FBL-ESP-LIGA-ATHLETIC-REALSOCIEDAD

Le réel décollage de l’avion Griezmann intervient maintenant. En 2012-2013, après des débuts très compliqués, la Real Sociedad réalise une deuxième partie de saison  de très haut niveau. Lors de la dernière journée, le club s’impose à la Corogne grâce à un but de… vous savez qui et arrache un barrage de Ligue des Champions. Que de chemin parcouru pour celui qui était recalé il y a 8 ans du centre de formation à Sochaux et qui se retrouve à disputer les barrages de la Champions League. Grizi marque 11 buts lors de cette saison en y ajoutant 5 passes décisives.

La saison suivante débute idéalement pour l’attaquant qui qualifie son club en Ligue des Champions grâce à un but et une passe décisive en barrages face à l’Olympique Lyonnais (4-0, aller et retour cumulés). Cette saison 2013-2014 est celle où Antoine Griezmann devient la star de son équipe. Il enchaine les matchs, les passes et les buts. Griemann régale. Avec 50 matchs joués, 20 buts inscrits, 5 passes délivrées, une victoire symbolique face au Barça 3-1 avec un petit but, le français décroche sa place dans le groupe de Didier Deschamps pour la Coupe du Monde 2014.

Décollage vers Madrid

Le 27 juillet de cette année 2014, Griezmann s’engage avec le champion d’Espagne, l’Atletico de Madrid qui signe le français pour environ 30 millions d’euros. Jolie somme pour celui qui est très rapidement sollicité par Diego Simeone. Griezmann joue tout de suite et marque. 25 buts au total sur la saison. Simeone apparait comme le père sportif du joli blond platine. Griezmann joue devant avec Arda Turan et Mario Mandzukic, souvent accompagné de Koke ou Raul Garcia. Le français soutient les attaquants et est le maestro d’un orchestre qui joue avec énergie sa partition. Avec 53 matchs au compteur, Griezmann est celui qui joue le plus dans le club madrilène. Sa capacité à bien faire jouer ses coéquipiers, à voir ce que peu sont capables de voir, à tout donner tout le temps est reconnue par Simeone qui lui donne les clés de son attaque.

FOOTBALL : Atletico Madrid vs Elbar - Liga - 06/02/2016

L’indispensable Griezmann débute la saison 2015-2016 encore plus fort que la précédente, enchainant les doublés, les cassages de reins et les passes dans des petits périmètres, l’enfant de Saône et Loire marche sur la Liga. Très performant en Espagne, le français répond également un cran au dessus, en Ligue des Champions où il mène l’Atletico en finale face à l’ennemi qu’est le Real. Un joueur n’élimine pas une équipe tout seul mais Griezmann marque deux fois au match retour du quart face au Barça (3-2 pour l’Atletico en cumulé) pour renverser une situation compliquée. En demies, face au solide Bayern, Griezmann marque à Munich pour offrir une finale à son club. Plus décisif, c’est compliqué. Malgré cela, le français doit aujourd’hui avoir quelques regrets d’avoir manqué son penalty en finale qui aurait pu permettre à l’Atletico de décrocher le graal (victoire du Real aux T.A.B.). Cette défaite est un point noir dans la saison incroyable du numéro 7. Auteur de 32 buts cette saison, Griezmann poursuit sa fabuleuse ascension.

Lors de l’été 2016, Griezmann fut le héros d’une équipe de France vendeuse de rêve. La clé de voute du système de Didier Deschamps porte son équipe en finale face au Portugal lors de l’Euro à domicile. Griezmann fut grandiose, encore une fois. Il ne déçoit jamais.De plus en plus sollicité sur le terrain, de plus en plus médiatisé, Grizi a de la pression mais rien de semble l’atteindre. Sa moyenne de buts augmente chaque saison, sa présence au sein de l’attaque des Bleus et de l’Atletico est indispensable. Ses équipes sont Grizi-dépendante et on ne voit pas comment cela pourrait changer.

L’enfant de Mâcon est devenu l’idole colchonero au sang bleu-blanc-rouge. L’ascension d’Antoine Griezmann est incroyable. L’artiste qu’il est devenu sur le terrain met des étoiles dans les yeux des supporters et l’essentiel est bien là. Griezmann régale, pour notre plus grand plaisir.

antoine-griezmann-lors-de-france-albanie-d97ade-01x

En concubinage sportif avec Dwyane Wade. Fervent défenseur du beau jeu et de la dernière passe, celle qui "fait la diff'".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *