Chargement

Allez coucher les enfants, ce soir, c’est pour les grands. Ça y est, le grand jour est arrivé. Ce soir, sur les coups de 23 heures, on en saura beaucoup sur la saison de deux ogres européens. Plus qu’un heureux gagnant, ce 8ème de finale de Ligue des Champions entre le Real et le PSG fera un perdant malheureux. Ainsi, le vaincu subira de lourdes conséquences.

Si Madrid perd, Zizou prend la porte ?

La défaite ferait sûrement plus de dégâts du côté parisien que du côté madrilène. Mais certaines têtes devraient tomber dans la capitale espagnole si le double tenant du titre venait échouer en sortie de poules. En méforme depuis le début de saison en Liga, relégués à 17 points du Barça, les merengues misent tout sur la Ligue des Champions. En cas d’échec face au PSG, Zinédine Zidane pourrait faire ses valises. Le coach français, qui mangeait ses adversaires comme des petits pains grillés l’année dernière, connaitrait son premier gros coup d’arrêt et le Real ne pourrait pas garder un coach qui n’atteint pas les 8èmes de finale de la compétition la plus prestigieuse. Indigne.

Pis, certains joueurs madrilènes pourraient avoir des envies d’ailleurs cet été s’ils jugent leur club actuel incapable de rivaliser avec les cadors européens. A commencer par Cristiano Ronaldo, annoncé à peu près partout lorsque le printemps fait pousser ses dernières feuilles. L’attaquant portugais pourrait retourner en Angleterre, pour un come-back 15 ans en arrière. Karim Benzema fait également partie des joueurs susceptibles de partir de Madrid. L’attaquant français n’est pas aussi royal qu’il a pu l’être et le Real a un statut qui ne lui permet pas de jouer avec un n°9 moyen.

A Paris, des têtes vont tomber

La simple perspective d’une élimination en 8èmes de finale pourrait claquer un muscle de Thiago Silva. Le capitaine parisien, aussi fort mentalement qu’Abou Diaby physiquement, répond rarement présent lorsque l’enjeu est fort. A lui de fermer des bouches ce soir. Ses hommes ont une pression immense. Mais aussi la possibilité de marquer l’histoire. Si Paris venait à battre l’ogre madrilène, le symbole serait grand et l’autoroute du dernier carré également. En cas d’élimination, les moqueries tomberont comme Malcom dans une surface lyonnaise. Et les conséquences seraient terribles.

Quel avenir pour Unai Emery, signé pour gagner en Europe ? L’ancien coach sévillan ferait rapidement ses valises et une pointure serait signée cet été. Quel avenir pour Neymar ? L’ailier brésilien n’est pas venu à Paris pour taper Guingamp et Châteauroux en Coupe de la Ligue. Il est là pour tout casser, à commencer par ses adversaires en coupe d’Europe. Son but ultime est d’être paré d’or dans les années à venir et cela passera par un gros parcours continental. Une élimination en quarts, comme un vulgaire FC Bâle, ferait tâche pour l’image du club.

Les dépenses estivales, à coups de gros millions, doivent être amorties par un long parcours européen. Forcément, une élimination face au double tenant du titre ne ferait pas office de faut professionnelle. Mais le constat serait terrible. Après un humiliant revers en quarts face au Barça l’an dernier, le PSG regarderait encore ses adversaires se chamailler pour le titre derrière sa télé. La crédibilité du club en prendrait un sérieux coup et son attrait aux yeux des meilleurs joueurs du monde aussi. Alors adieu les branlées au Roudourou et les chevauchées fantastiques de Neymar dans la poreuse défense troyenne. Ce soir, à 20h45 la saison du PSG commence. Il faudra faire en sorte qu’elle ne se termine pas 90 minutes plus tard.

 

En concubinage sportif avec Dwyane Wade. Fervent défenseur du beau jeu et de la dernière passe, celle qui "fait la diff'".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut