Fourcade : une courte poursuite

En bronze hier sur le sprint, Martin Fourcade s’est imposé en patron sur la poursuite des championnats du monde de Hochfilzen. Le français a régalé et montré à toute la concurrence qu’elle a encore du chemin pour atteindre l’infatigable Fourcade.

La différence se fait sur le pas de tir

Parti en 3ème position avec 23 secondes de retard sur le duo Benedikt Doll / Johannes Boe, Martin Fourcade a viré en tête dès le premier tir, où il a vu ses adversaires manquer une balle chacun. Auteur d’un tir parfait, le français sort du stade devant ses 56 concurrents du jour. Aucun ne le reverra.

2023726-42470007-2560-1440

Fourcade enchaine les tirs parfaits et n’a pas besoin de forcer sur les skis, anticipant un éventuel craquage sur le dernier tir pour préserver son énergie. Ses adversaires se neutralisent derrière et le catalan aborde le dernier tir debout de la journée avec deux balles de marge. Il rentre les quatre premières et manque la dernière de justesse. Conséquence : un tour de pénalité. Pour la forme.

Le français ressort avec une vingtaine de secondes d’avance sur… Ole Einar Bjorndalen et Lowell Bailey. Si l’américain craque totalement dans le dernier tour, le papy (43 ans) norvégien  parvient à sauver sa peau et sa place sur le podium grâce à un dernier tour en mode survie. La belle perf’ du jour est pour Johannes Boe qui termine la course en trombe pour coiffer Bjorndalen à quelques mètres de l’arrivée, malgré 2 fautes de plus que son ainé scandinave.

De belles perspectives pour la suite

Après un début de Mondiaux marqué par des accrochages entre le clan russe et Martin Fourcade notamment à cause du dopage (Le russe Loginov, aligné sur le relais mercredi, avait été contrôlé positif à l’EPO il y a deux ans), le français est pleinement lancé dans sa quête de médailles d’or.

2023624-42467976-640-360

Plus gros palmarès de l’histoire des Mondiaux, Bjorndalen a déjà remporté 11 titres individuels au cours de l’épreuve dans sa carrière. En sachant que le norvégien possède 45 breloques mondiales, on comprend tout de suite que le vieux Ole n’est pas un touriste. Mais Fourcade se rapproche. Avec son titre du jour, le français vient de décrocher sa 10ème victoire individuelle aux championnats du monde. Pour un total de 23 médailles.

Dominateur l’année dernière à Oslo et depuis le début de saison 2016-2017, on attend beaucoup de Fourcade. Après ce qu’on a vu aujourd’hui, on risque de ne pas être déçu.

En concubinage sportif avec Dwyane Wade. Fervent défenseur du beau jeu et de la dernière passe, celle qui "fait la diff'".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *