[Film Prono] Qui va gagner la Ligue des Champions ?

L’heure des grands a sonnée. Depuis hier, la saison footballistique a pris un premier gros tournant. Fini les vulgaires Ludogorets-Steaua Bucarest, maintenant, place au jeu. Alors que nous sommes qu’à l’aube des phases éliminatoires, une partie de la rédaction d’En Tribunes joue au jeu des pronostics.

Matthieu : Paris ou le Barça

Qu’il est difficile de prédire le futur grand gagnant de la Ligue des Champions. Sur les 16 équipes encore en course, au moins cinq peuvent clairement prétendre à un titre de champion d’Europe. Manchester City, Barcelone, le Bayern, le Real Madrid et le PSG font figure de favoris dans cette compétition, bien qu’un d’eux ne disputera pas les quarts de finales. La Juve, Tottenham et United sont des outsiders à ne pas sous-estimer, mais je les vois mal remporter le Graal cette année. Ces trois équipes paraissent moins souveraines et vont laisser des plumes dans leurs championnats respectifs.

Pour revenir sur les favoris, 4 d’entre eux occupent la première place de leur championnat, avec une avance assez confortable pour faire tourner leur effectif avant les grandes rencontres européennes. Le dernier étant le Réal Madrid, largué en championnat et éliminé de la Coupe du Roi, qui n’a plus que la Coupe aux Grandes Oreilles en ligne de mire. Double champion en titre, les Merengues vont affronter Paris avec la rage de vaincre et leur instinct de survie va certainement les galvaniser. 

Passons, pour tout vous dire, je n’ai pas de vision précise sur le vainqueur le soir du 26 mai 2018. Le tirage au sort est déterminant pour réaliser cet exploit, c’est une des raisons qui fait que parier maintenant sur le champion relève de la folie. Si Paris domine Madrid lors de la double confrontation, je vois bien le club qatari se hisser jusqu’en finale, et pourquoi pas remporter la Ligue des Champions. Pourquoi pas cette année. Sinon, je miserais une petite pièce sur le FC Barcelone, qui a un énorme potentiel. Les catalans, notamment avec leurs nouvelles recrues, pourraient s’asseoir sur le trône européen.

Nico : Le Barca

Comment ne pas faire de la machine à gagner catalane le favori naturel pour cette campagne de Champion’s League qui s’annonce palpitante ?

Toujours emmené par un extraordinaire Lionel Messi qui marche sur l’eau comme sur les défenses adverses, le Barca de cette saison n’a plus rien à voir avec l’équipe pâlichonne et faiblarde de la saison passée qui s’était fait étriller en quarts de finale par la Juve, après être déjà passé miraculeusement au tour précédent (vous savez, la fameuse remontada qu’on nous rabâche depuis des mois) contre le PSG, et sera mon favori. Impressionnant en Liga, une compétition sur laquelle ils ont déjà quasiment fait main basse, le club catalan dégage une impression de facilité et de puissance collective qui semble inégalée sur le Vieux Continent. Messi est un joueur capable de faire gagner un match à lui tout seul, et le départ de Neymar a été compensé par les arrivés de Dembélé (même si ses blessures l’empêchent pour le moment de s’exprimer pleinement) et Coutinho. Les Blaugranas semblent également plus costauds défensivement, en grande partie grâce à leur talisman Samuel Umtiti, et leur milieu de terrain est une pure merveille collective dans la conservation de balle et le jeu made in Barca, que l’on commence à connaître par coeur mais qui fait toujours autant de ravage.

De par leur vécu, leur expérience de la gagne en Ligue des Champions et la simple présence de talents extraordinaires, je ne mettrais pas mon livret A sur le Barca mais une petite piécette tout de même. Vous l’aurez lu ici en premier (ou pas).

Léo : Le vainqueur de Paris vs Real

Je vous vois venir, « oui, c’est facile de choisir deux équipes ». Cette confrontation entre le double tenant du titre en méforme et le nouveau monstre parisien s’annonce gigantesque et le vainqueur sera pour moi le favori pour soulever la coupe. D’abord, parce qu’il sortira d’une confrontation sanglante face à un gros poisson du continent. En effet que ce soit pour l’un ou l’autre, sortir le PSG ou le Real n’est pas anodin et démontre une capacité à hausser son niveau de jeu lorsque les battements du coeur sont plus élevés qu’à l’accoutumée. Ensuite, parce que ces deux équipes ont des arguments à revendre lorsqu’on parle de talent individuel. Le PSG a du talent à tous les étages. Il éclabousse la Ligue 1 comme Adèle éclabousse tout le monde à la piscine. La Ligue des Champions est certes un autre sport mais Paris a de quoi arriver sur la pelouse de Bernabeu avec un bon paquet de confiance. Neymar aura les crocs pour manger du madrilène.

Le Real, boitillant en Liga, mise tout sur la Ligue des Champions, seule compétition en mesure de sauver sa saison. En cas de soulevé de coupe aux grandes oreilles, l’exercice 2017-2018 sera réussi. Dans toutes les autres éventualités, il sera un échec. C’est la dure loi du football. Donc le Real aura faim comme jamais ce soir et, sur une courbe ascendante, les hommes de Zidane peuvent monter en puissance pour finir en boulet de canon dans quelques mois. Les merengues ont l’expérience des grands rendez-vous. De plus, même s’il exprime quelques difficultés depuis septembre, le Real n’a pas touché son effectif et les joueurs présents cette année sont, à quelques exceptions près, les mêmes qui ont gagné l’an dernier.

Le vainqueur de cette vraie belle confrontation soulèvera la coupe dans 4 mois. Si ce n’est pas le cas, je me rase la moustache.

En concubinage sportif avec Dwyane Wade. Fervent défenseur du beau jeu et de la dernière passe, celle qui "fait la diff'".

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *