Les enjeux de la 21e journée de Ligue 1

La moitié du chemin a été parcouru, mais la route est encore longue (alerte spoiler) jusqu’au sacre du PSG . De la bataille pour l’Europe jusqu’à celle pour le maintien, les 14 équipes qui fouleront le terrain ce soir ont besoin d’un résultat à la hauteur de leur ambition.

L’OL doit s’accrocher à la deuxième place

Les joueurs de Bruno Génésio ont besoin d’une victoire s’ils veulent reprendre leur position de dauphin. À Guingamp, les Gones devront montrer un autre visage que celui contre Angers dimanche dernier (1-1). Les lyonnais doivent répondre à la victoire de Marseille et au nul de Monaco en prenant les 3 points, qui permettraient de s’asseoir sur le trône du championnat français (le Qatar ne faisant pas parti de la France, selon notre cher Aulas). La tâche sera compliqué et passera d’abord par l’engagement pour les coéquipiers de Nabil Fekir. Les guingampais, septièmes, peuvent quant à eux poursuivre leur bonne série de 4 victoires en 5 matchs de Ligue 1 et revoir leurs ambitions à la hausse. La 5ème place ne sera plus un rêve s’ils poursuivent sur cette lancée.

Paris a de la marge

C’est au tour des dijonnais d’aller à l’abattoir, qu’on peut aussi appeler Parc des Princes. Malgré un match terne à Nantes dimanche (0-1), Paris compte bien poursuivre son perfect à domicile en championnat. À l’aller, Dijon aurait célébré l’exploit si Meunier n’était pas venu casser l’ambiance. Mais les parisiens ne donneront sûrement pas de deuxième chance. Le DFCO a de grandes chances de repartir avec le même nombre de points qu’à l’arrivée. Certains vont en profiter, et les hommes de Dall’Oglio risquent de se rapprocher de la place de barragiste.

Nantes doit oublier Chapron

Difficile de dire que le craquage total de l’arbitrage à la Beaujoire dimanche ne laissera pas de traces. Néanmoins, le carton rouge de Diego Carlos a été retiré, et Nantes doit se remettre dans le bon rythme pour entamer la deuxième partie du championnat sereinement. Auteurs d’une bonne première moitié de saison, les nantais ont tout pour se défaire des toulousains (19e), qui restent sur 3 défaites consécutives en championnat. Les hommes de Pascal Dupraz doivent se ressaisir après leur défaite à Saint Étienne et prendre les 3 points pour espérer sortir de la zone de relégation.

Metz peut encore y croire, Troyes et Angers au coude à coude

Il ne faut pas enterrer trop vite les messins. 4 matchs sans défaites, et toujours l’espoir de sortir de la zone rouge. Face à Saint Étienne, qui peine à sortir de sa crise, la victoire n’est en rien impossible. Les Verts ont sorti la tête de l’eau en battant Toulouse (2-0), mais la confirmation de ce succès passe par un bon résultat contre la lanterne rouge du championnat. Les coéquipiers de l’increvable Benjamin Nivet affrontent un concurrent direct dans la course au maintien. Troyes et Angers, respectivement 17e et 18e, vont se livrer un combat sans pitié qui pourrait enfoncer le perdant au fond du classement. Un match nul, auquel les angevins sont habitués, n’arrangera aucune des deux équipes.

Pour les matchs devant lesquels il faudra lutter pour garder les yeux ouverts, Montpellier (8e) accueillera Amiens (16e) et aura l’occasion de confirmer sa bonne première moitié de saison. Le Stade Rennais quant à lui ira à Lille pour se relever de 3 défaites d’affilées. Une bonne soirée en perspective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *