Chargement

Meilleur rebondeur offensif de la NBA avec 4,8 prises par match, Dwight Howard n’a jamais été aussi fort dans ce domaine que cette saison.

L’arrivée à Atlanta synonyme de changement de rôle

Nouveau maillot, nouveau rôle pour Dwight Howard. L’ancienne star du Magic d’Orlando a signé dans sa ville de naissance, à Atlanta pour retrouver ses racines et tenter de redevenir le pivot dominant qu’il était avant de quitter la Floride en 2012. Après 30 matchs, Atlanta se bat pour rester dans les 8 premiers à l’Est malgré un tout début de saison très encourageant. Chez les Hawks, Howard compose une raquette très solide avec Paul Millsap. Le duo combine 32 points pour 22 rebonds cette saison. Millsap est plus utilisé que Howard en attaque tandis que Dwight a un rôle plus important en défense.

Howard n’a presque jamais aussi peu scoré de sa carrière (14 points par match contre 23 points lors de la saison 2010-2011 avec le Magic) mais prend plus de rebonds qu’à Orlando alors qu’il joue 7 minutes de moins en moyenne. Son rôle a évolué au cours de sa carrière avec de moins en moins de responsabilités offensivement. En conséquence, Howard se consacre plus à l’art du rebond qu’il semble maitriser comme peu de joueurs. 4ème meilleur rebondeur de la ligue cette saison, Dwight est même le meilleur lorsqu’il s’agit de prendre le rebond en attaque.

NBA: Oklahoma City Thunder at Atlanta Hawks

Meilleur rebondeur offensif de toute la NBA

Avec 4,8 rebonds offensifs par match contre 8,4 rebonds défensifs, Dwight Howard prend 18% de ses rebonds en attaque. En comparaison, Kevin Love prend seulement 8,8% de ses rebonds en attaque. Cet apport est capital pour une équipe car il permet des deuxièmes chances et un panier supplémentaire éventuel. Même si les Hawks ne sont que 12ème de la ligue, la signature de Dwight Howard a marqué une réelle progression car il est venu remplacer Al Horford, parti à Boston, qui ne prend que 1,3 rebond offensif par match aux Celtics cette saison et en prenait que 1,8 la saison dernière.

D’un point de vue personnel, Dwight Howard n’a jamais pris autant de rebonds offensifs que cette saison, à 31 ans. Son arrivée à Atlanta est pour l’instant une réussite et il doit maintenir un niveau de jeu élevé pour emmené les Hawks en playoffs et espérer passer quelques tours.

 

En concubinage sportif avec Dwyane Wade. Fervent défenseur du beau jeu et de la dernière passe, celle qui "fait la diff'".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut