[Débat] Pour ou contre un retour de Benzebut en Bleu ?

Son implication dans l’affaire de la sextape, la peur de perturber la cohésion du groupe, ses origines nord-africaines, un passé en demi-teinte avec les bleus, une guerre d’égos avec Didier Deschamps. Toutes les excuses sont bonnes pour ne pas sélectionner Karim Benzema. Le madrilène, titulaire avec le Real depuis une dizaine d’années, ne verra sans doute pas la Russie alors que beaucoup s’accordent pour dire qu’il est le meilleur attaquant français actuellement. A 7 mois de la Coupe du Monde, la rédaction d’En Tribunes se mobilise pour tenter d’élucider le débat qui fait transpirer tout fan de football actuellement : la Dèche doit-il rappeler la Benz’ ?

Louis : « Benzema, c’est non »

contre
Certes il a de bons arguments. Il joue bien au Real, a de l’expérience et en plus a été formé chez la meilleure équipe d’Europe (l’OL). Mais à un moment, il faut regarder ce que le joueur fait en Equipe de France. D’ailleurs, seul cela compte. Le joueur a payé pour l’affaire de la sextape et cela ne doit plus être pris en compte pour sa sélection.
Le problème est simple, Karim n’a jamais brillé en équipe de France. Les stats ne sont pas exceptionnelles et montrent bien que le joueur n’arrive pas à jouer avec les autres. Et pourtant j’aime bien ce joueur, mais croyez moi ; si Benzema revient en équipe de France, on passera à côté d’un trophée qui nous tend les bras. Désolé Karim.

Baptiste : « Il a tellement à nous apporter »

Pour

Le débat Benzema est probablement un de ceux qui a usé le plus d’encre ces dernières années. En 2 ans, mon avis sur ce débat a beaucoup évolué. Le choix de Didier Deschamps de le sortir du groupe suite à la sextape se comprend et est même plutôt une bonne idée. Benzema n’aurait pas eu sa place à l’Euro en France. Il méritait une punition et l’Euro en aura été une. Mais maintenant, il est temps de rejuger le cas Benzema pour DD. Pitié, ce mec est juste l’attaquant titulaire de la meilleure équipe du monde. Indiscutable au Real, Karim Benzema marque au moins 15 buts par an depuis 10 ans (sauf en 2009-10, lors de sa première année au Real). KB9 est une machine à buts, un monstre de régularité.

Je ne demande pas à Didier Deschamps de faire de lui un titulaire indétrônable et de créer une équipe autour de lui. Je rêverais juste de le voir essayer une équipe avec Benzema. Ce joueur est un des meilleurs du monde et si la France veut gagner la Coupe du Monde, il lui faudra plus un Benzema qu’un Giroud ou un Lacazette qui ne sont même pas en Ligue des Champions cette saison. On ne peut pas se priver d’un gars comme ça.

Alors oui, j’entends bien les pro-Giroud qui disent que Oliv’ marque un but par match alors que Benzema a passé 1222 minutes sans marquer avec l’équipe de France. Les gars, soyons sérieux deux minutes. Citez moi les buts décisifs de Giroud. On l’a bien vu à l’Euro, Giroud a disparu des écrans radars lors des moments chauds. L’ancien Montpelliérain n’a marqué que contre la Roumanie et l’Islande et est resté muet face à des adversaires coriaces comme la Suisse, l’Allemagne et le Portugal alors que c’est lors de ces matchs qu’on demande à un buteur de scorer. Avec ses 3 Ligue des Champions, Karim Benzema connaît la pression des grands moments. Benzema en Bleu, c’est un oui, il a tellement à nous apporter.

Benjamin : « L’Equipe de France se débrouille bien sans lui »

contre
Nous pouvons voir aujourd’hui que l’Equipe de France se comporte bien et est sur une bonne lancée après son Euro héroïque. Tout cela sans Benzema. Il y a deux jours encore, les bleus font un match remarquable avec une équipe démantelée contre les champions du monde allemands. Cela encore sans Benzema.
Une analyse simple peut être faite aujourd’hui, Karim Benzema n’est pas essentiel à l’Equipe de France, celle-ci se débrouille bien sans lui. Il n’y a plus d’histoire malveillante autour des joueurs, une cohésion quasi parfaite règne. Maintenant, laissons la place aux jeunes.

Nico : « Karim et Grizou sont faits pour s’entendre »

pour

Pas besoin d’être Madame Irma et de voir l’avenir dans une boule de cristal, KB9 ne sera pas du voyage en Russie dans quelques mois. Mais comment celui qui est sans contestation possible le meilleur attaquant français actuel, et même de ces dernières années plus largement, peut-il louper une Coupe du Monde que tout un pays rêve de remporter à nouveau, 20 ans après la merveilleuse aventure de 98 ?

Ce choix sonne comme une hérésie à mes yeux. Olivier Giroud est certes efficace lorsqu’il porte la tunique bleue mais arrêtons les discours policés et regardons la vérité en face. Il est individuellement à des années lumières du niveau de son compère du Real Madrid. Ce  qu’on reproche aujourd’hui à Benzema c’est d’avoir été impliqué dans une affaire pour laquelle il a depuis été acquitté par la justice, et qui est liée à un autre international, Mathieu Valbuena. Seulement soyons réalistes, Petit Vélo a autant de chances de voir la Russie que d’avoir une soudaine poussée de croissance et de finir l’année aussi grand que Shaquille O’Neal. Son absence est donc due à l’entêtement de Deschamps à ne plus le voir porter le maillot bleu par peur de chambouler son groupe. Mais ce qu’on oublie bien vite c’est qu’à une période pas si lointaine, Karim était un des tauliers de cette équipe, un cadre du vestiaire respecté pour son parcours en club (Un triple vainqueur de la Ligue des Champions, ça ne se trouve pas dans le cul d’une poule) et son talent individuel certain. Cet argument du groupe et du collectif ne tient pas à mes yeux car KB a déjà montré qu’il pouvait être un membre clé de l’Equipe de France par le passé (à la dernière Coupe du Monde par exemple), et qu’il est loin d’être un élément perturbateur au sein d’un groupe, comme le montre la place qu’il s’est construite au Real et la relation qu’il entretient avec des stars telles que CR7, Ramos ou Bale.

Mais plus que le cadre extra sportif, le seul critère du talent devrait tuer dans l’oeuf toute forme de débat. Olivier Giroud est un bon joueur mais c’est loin, trèèès loin d’être un joueur de classe mondiale, et sur les 32 équipes qui seront présentes dans 6 mois, un tiers d’entre elles disposeront d’au moins un attaquant d’un calibre bien supérieur. C’est simple, en cas de titularisation de Giroud, c’est le poste sur lequel les Bleus seront le moins bien armés parmi les ténors mondiaux. Certains avanceront la bonne entente Griezmann-Giroud. Mais comment croire que Karim et Grizou ne sont pas fait pour s’entendre ? Benzema est un joueur infiniment plus technique, plus fin, plus habile, que ça soit individuellement et collectivement, que ne peut l’être le brave Olivier. Les Bleus souffrent depuis de longs mois d’un manque chronique de cohérence, de fluidité dans leur expression offensive et Giroud n’a aucunement les qualités pour combler ces lacunes, tout le contraire d’un Benzema qui sait faire briller les autres notamment en club. Enfin, là où cette Equipe de France semble être de plus en plus à l’aise en contres (cf le match face à l’Allemagne mardi soir) avec des ailiers supersoniques et dotés d’une technique hallucinante (Coman, Martial, Mbappé, Coman, Lemar et la liste est encore longue) et des meneurs de jeu que le monde entier nous envie (Grizou, Fékir…), DD s’entête à jouer avec un attaquant de pointe qui court avec une caravane accrochée à l’arrière-train et à la technique et l’intelligence de jeu plus qu’approximative. Benzema ne reviendra pas tant que la Dèche entrainera cette équipe et c’est bien dommage, car à être trop pragmatique, Didier est en train de la vider de sa folie, son énergie et sa fougue, et la rend aussi insipide que monotone. A vouloir ne prendre aucun risque, Deschamps est peut-être en train de prendre le plus grand d’entre eux ; se passer de son meilleur attaquant.

Matthieu : « La question se pose trop tard »

Contre

Inutile. À 7 mois de la Coupe du Monde, le « K Benzema » est encore d’actualité, et aujourd’hui, ce débat n’a pas lieu d’être. Une attaque composée du buteur du Real et de la star de l’Atletico est alléchante sur le papier, mais la question se pose trop tard. Réhabiliter Karim Benzema en Équipe de France serait une perte de temps pour Didier Deschamps qui a déjà fort à faire avec le nombre de pépites dont il dispose en attaque. Le sélectionneur a un dispositif qui lui convient et dont les cadres ont mené la France jusqu’en finale de l’Euro, que l’on doit gagner 9 fois sur 10 (putain de poteau).

Giroud marque, fait marquer et contrairement à son statut en club,  est quasiment intouchable en EDF dans un système en 4-2-3-1. Alexandre Lacazette, meilleur buteur français de l’année, semble être une solution plus que viable en pointe après son match abouti face à l’Allemagne. KB9 ne verra pas la Russie et à plus grande échelle le maillot bleu tant que La Dèche décidera encore de la composition de son groupe. Et le rappeler maintenant ne fera rien d’autre que perturber un système qui sera très certainement utilisé pendant le mondial. Ce serait aussi une prise de risque inutile, car le rendement de Benzema en Bleu n’est pas le même que celui qu’il a en club. On pourra en reparler quand notre Zizou national tiendra les rênes de l’Équipe de France.

Léo : « Non, Monsieur Deschamps, le choix n’est pas sportif »

Pour

Ah, la question Karim. Sûrement le débat le plus clivant dans l’Hexagone depuis le touchy Pain au chocolat/Chocolatine. Benzema, ce sont des années bleues pas toutes roses mais aussi et surtout une idylle madrilène qui dure depuis neuf ans. Neuf années où le beau Karim a frustré Gonzalo Higuain et Alvaro Morata et est devenu pote avec Cristiano Ronaldo et Gareth Bale, quatre joueurs qui savent tâter le ballon. En près d’une décennie, Benzema s’est imposé comme un titulaire indiscutable à l’un des postes les plus prestigieux du football, dans une équipe qui détruit ses adversaires comme Teddy Riner croque un pauvre judoka polonais.

Alors non, Monsieur Deschamps, le choix n’est pas sportif. Car d’un point de vue purement sportif, Karim Benzema croque Olivier Giroud tous les jours au petit déjeuner, sur une biscotte. L’attaquant d’Arsenal n’a pas grand chose à se reprocher et a rendu bien des services à l’Equipe de France. Lors du dernier Euro à domicile, quand certains émettent l’idée que Benzema nous aurait fait gagner la compétition, je suis plutôt de ceux qui pensent que nous n’aurions pas atteint la finale sans Giroud.

Cependant, les limites techniques du grand bonhomme sont visibles et, pour passer un cap collectivement, il faudra passer un cap techniquement et qualitativement. Benzema est un meilleur joueur de football que Giroud et si la relation Oliv’/Antoine est remarquable, la simple évocation d’une association Karim/Tonio me fait monter le chapiteau. L’attaque française a du talent mais manque de cohérence et le profil du buteur du Real semble idéal pour combler cela.

Enfin, que risque t-on à sélectionner Benzema ? Pas grand chose à mes yeux. S’il ne donne pas satisfaction, il pourrait être placé sur le banc et ce n’est pas en tant que titulaire indiscutable que Karim devrait revenir sous la tunique tricolore pour moi. Mais plutôt comme un joueur lambda, qui devra faire ses preuves et ne pas se reposer sur son statut d’ami de CR7. Je ne me fais pas d’illusion, Benzema ne devrait pas venir en Russie mais un brin de frustration m’empreinte lorsque je me dis que l’Equipe de France ne profitera pas d’un de ses plus beaux joyaux du XXIème siècle.

Gaby : « Il n’est pas digne de jouer en Equipe de France »

Contre

La fameuse histoire de la sextape. Même s’il est présumé innocent et qu’il est officiellement sélectionnable, cette histoire va lui coller au dos pour un bon bout de temps. Et si l’on regarde le passé de certains joueurs de l’équipe de France, ils ont des choses à se reprocher mais aucun impact médiatique ne fait ressortir cela. Alors oui, les médias ont un tel poids que leur pression doit influencer le choix de Deschamps. Il ne veut pas recréer un scandale. Mais d’un autre côté il faut arrêter de vouloir forcer un sélectionneur à reprendre Benzema. Il faut se mettre en tête qu’il ne portera plus le maillot des bleus.

 

L’équipe de France ne repose pas sur un seul joueur. Nous disposons de nombreux autres talents. Certes Giroud ou Lacazette ou Griezmann ne valent pas un Benzema mais depuis le temps une nouvelle génération arrive. Un Mbappé ou Dembélé ne devraient pas avoir de difficulté à redonner une belle teinte à l’équipe de France. Il faut juste un peu de temps pour leur laisser acquérir de la confiance, de la maturité et un peu plus d’expérience. Et il doit y avoir des pépites cachées alors pourquoi bon s’acharner sur Karim ? Laissez le jouer chez les espagnols et ce qu’il fait là-bas est très bien.

D’autant plus que Benzema est aussi connu pour ses propos et ses attitudes à faible valeur pour la France. Et c’est cela qui devrait plus faire parler. Il n’est pas possible de représenter son pays à l’international si l’on n’en porte pas les valeurs. Les joueurs sont des sportifs mais aussi une image de la France. Ils diffusent un message, une attitude, ils sont comme une vitrine, alors leur attitude se doit d’être irréprochable. Et pour cela, Benzema n’est pas digne de jouer en équipe de France malgré son indéniable talent. Je pense qu’il faut évoluer avec l’esprit de notre société et le sport n’est plus aujourd’hui qu’un aspect physique, mais une vraie campagne de communication qui impose d’énorme mouvements d’argent et pas seulement dans le domaine sportif.

 

En concubinage sportif avec Dwyane Wade. Fervent défenseur du beau jeu et de la dernière passe, celle qui "fait la diff'".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *