Le bulletin de notes des nouveaux Bleus

La France vient de boucler sa semaine internationale au cours de laquelle elle s’en est allée vaincre de faibles mais vaillants luxembourgeois, avant de chuter mardi soir au Stade de France face à une équipe d’Espagne plus expérimentée et tout simplement plus forte . Ces deux matchs ont été pour DD et son staff l’occasion de procéder à une revue d’effectif et à un rajeunissement du groupe France, avec comme figure de proue de ce pouvoir laissé à la jeunesse la pépite monégasque Kylian Mbappé. Après ces deux matchs, qui a réussi son premier test haut la main? Et qui va devoir aller aux rattrapages pour tenter de revenir un jour dans cette sélection? Retour sur les perfs des minots sous la tunique bleue.

Ils ont réussi leurs débuts
  • Benjamin Mendy: 16/20

Sur un poste de latéral gauche où il y a vraiment une place à prendre au vue de la faiblesse abyssale de la concurrence depuis l’Euro (les tauliers habituels Evra ou Clichy affichant des niveaux de jeu inquiétants voir alarmants par séquences, et les jeunes comme Digne ou Kurzawa n’arrivant pas à s’engouffrer dans la brèche), Benjam savait très bien qu’il avait une carte à jouer, et une belle. Il ne s’est pas privé pour saisir sa chance et a pu jouer l’intégralité du match face au Luxembourg, rendant une copie extrêmement propre (certes face à un adversaire donc le meilleur joueur est boulanger et fait mieux les croissants que les centres enroulés, mais tout de même ne crachons pas dans la soupe) ponctuée d’une passe décisive pour Olivier Giroud. Il a aussi vu son adversaire du poste Kurzawa boire la tasse comme rarement face à l’Espagne, et même s’il ne s’agissait que de son premier match en bleu on se dit qu’en maintenant ce niveau de performance en club sa place dans le groupe lui semble quasiment assurée. Le grand vainqueur de cette trêve internationale.

  • Kylian Mbappé : 13/ 20

Il était certainement le joueur le plus attendu de cette sélection en dépit de ses 18 ans et de son manque d’expérience du plus haut niveau. En deux matchs, il aura eu le droit à 77 minutes de temps de jeu et une première titularisation face à l’ogre espagnol, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on en redemande. Il a beau avoir passé son bac il y a seulement quelques mois, le gamin brûle toutes les étapes comme Kendrick Perkins enfile les kebabs : avec une facilité déconcertante. Alors oui il n’a pas réussi les deux grosses occasions qu’il s’est procuré (une dans chaque match), mais il a montré qu’il pouvait assumer des responsabilités malgré son jeune âge et que la pression ne semblait pas l’atteindre. Il fait preuve d’une maturité affolante pour son âge et semble avoir la tête sur les épaules, et son premier but en équipe de France ne devrait pas tarder à arriver. Il peut légitimement rêver d’une participation à la Coupe du Monde 2018 : pour égaler son modèle Titi Henry et conquérir le monde dès sa première tentative? C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Il a la moyenne… mais c’est juste
  • Corentin Tolisso : 10 / 20

Pas entré en jeu face au Luxembourg, il commence directement dans le vif du sujet en étant titularisé en compagnie de Kanté et Rabiot pour affronter l’Espagne. Jouer Iniesta, Busquets, Isco and cie pour une première, on a connu plus simple, mais sur la première mi-temps le lyonnais n’a pas justifié le choix de DD de le lancer dans le grand bain. A l’image de ses compères du milieu il a paru systématiquement en retard et n’a pu montrer les qualités qu’on lui connaît à l’OL, à savoir perforer la défense par ses prises de balle et casser les lignes adverses par ses passes et ses courses. Il a passé ses 45 premières minutes à courir dans le vide, mais sa deuxième mi-temps lui permet d’obtenir la moyenne de justesse. Il a enfin montré le visage qu’on attendait de lui, et si tout ne fût pas parfait loin de la, il a fait preuve d’une volonté et d’un engagement sans faille. Cependant pour faire partie de l’aventure en Russie il va falloir en montrer plus et évoluer au niveau qui est le sien à Lyon durant le reste de l’année. Encourageant, mais loin d’être gagné pour Coco.

Ils vont devoir aller aux rattrapages :
  • Tiémoué Bakayoko : 6 /20

Une mi-temps et puis c’est tout. Entré à la pause face à l’Espagne, il n’a jamais semblé dans le rythme de la rencontre et pire, il a fait preuve d’une certaine nonchalance inacceptable dans un match international. Il l’a reconnu lui-même après la rencontre, il n’était mentalement pas prêt pour une rencontre de ce calibre et ceux qui l’ont découvert mardi soir on du se demander si ce grand échalas aux cheveux blancs ne ferais pas mieux de s’inscrire à la prochaine Draft NBA. Sa perte de balle qui amène le premier but espagnol est le symbole d’une soirée à oublier pour le monégasque. Cependant il ne s’agissait que d’un match amical, et d’une mi-temps de football. Le jeune homme (22 ans) a montré cette saison qu’il avait sa place dans ce groupe en évoluant à son meilleur niveau, et pour lui l’enjeu maintenant sera de sortir une grosse fin de saison avec Monaco pour essayer de s’offrir une deuxième chance en bleue et ne pas bégayer comme toi devant la petite Mathilde en 5 ème. Il a le potentiel technique pour être de la fête en 2018, à lui de montrer qu’il a aussi ce qu’il faut dans la tête.

  • Florian Thauvin : Non noté

La surprise de cette liste n’aura finalement pas honoré sa première sélection avec les bleus. Alors que beaucoup pensaient qu’il aurais sa chance en fin de rencontre face à l’Espagne, il n’en fut rien. Dur dans ces conditions de noter l’élève Thauvin, qui devra patienter jusqu’en Juin pour espérer avoir sa chance (s’il figure dans la liste à ce moment la bien évidemment). Il existe tout de même des motifs de satisfactions pour le Marseillais, qui a montré une belle acclimatation au groupe et du sérieux durant les entraînements, et qui sait désormais que Deschamps ne reste pas insensible à son charme de brun ténébreux. La Russie semble encore loin pour lui, mais pas impossible à aller chercher non plus en cas d’énormes perfs sous le maillot de l’OM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *