Ali Dia : la folle histoire du pire joueur de Premier League de tous les temps

Le 23 novembre 1996, Ali Dia dispute, avec Southampton,  une rencontre de Premier League qu’il n’aurait jamais dû disputer. Récit d’une imposture incroyable, celle d’un amateur de 31 ans, dont le destin l’a mené jusqu’à l’élite du football.

“Il courrait partout sur le terrain, comme Bambi sur la glace. C’était à peine croyable”. Ce doux soir d’hiver 1996, Matt Le Tissier, légende des Saints de Southampton, n’est pas près de l’oublier. “C’était embarrassant. Graeme Souness (le coach, ndlr) a dû le faire ressortir tellement il était mauvais”

A la 32e minute d’un match de championnat opposant Southampton à Leeds, Matt le Tissier se blesse à la cuisse et se voit obligé de quitter la pelouse de The Dell. Les habituels remplaçants offensifs sont indisponibles et coach Souness sollicite Ali Dia. L’attaquant sénégalais joue 53 minutes. 53 minutes de gloire pour un joueur qui a profité d’un concours de circonstances invraisemblable.

Le coup de fil de George Weah

Natif de Dakar, Ali Dia évolue à l’époque dans des ligues amateures, notamment en huitième division anglaise. Sa trajectoire bascule le jour où un de ses amis prend son téléphone et appelle Graeme Souness, le coach de Southampton, en se faisant passer pour George Weah. L’entraîneur est convaincu par ce coup de fil du Ballon d’Or 1995, qui lui recommande Ali Dia. Souness décide de faire signer un contrat d’un mois à l’attaquant, sans même le voir à l’essai, persuadé que l’oeil de Weah est forcément aiguisé.

Dia débarque chez les Saints et, pour son premier entraînement, enchante son coach : “Il a joué avec George Weah au Paris Saint-Germain et l’année dernière, il jouait en deuxième division allemande” clame Souness. Evidemment, tout cela est faux.

A l’entraînement, Matt Le Tissier comprend rapidement que Dia n’a pas le niveau : “On nous l’a présenté comme un joueur à l’essai. Je m’étais dit : il ne va probablement pas y arriver”. Mais le Sénégalais passe entre les mailles du filet. Trois jours avant la rencontre de Premier League contre Leeds, un match de préparation est prévu. Dia aurait dû débuter ce match et lever le rideau sur son réel niveau. La pluie le sauve et le terrain impraticable permet de maintenir un semblant d’illusion vis-à-vis du staff.

« Nous n’avions personne d’autre »

A l’aube de ce 23 novembre, l’attaque des Saints est décimée et seul Matt Le Tissier est apte. “Nous étions en manque d’attaquants. Graeme a dit que nous aurions à le mettre sur le banc car nous n’avions personne d’autre” témoigne un adjoint de Souness à FourFourTwo en parlant de Ali Dia.

Le match arrive, cette fameuse 32e minute aussi. La cuisse souffrante, Le Tissier sort et l’histoire est folle. Ali Dia joue 53 minutes, il joue comme un joueur de huitième division et est même ressorti avant la fin de la rencontre, à cause de son niveau de jeu. Quelques jours après, son contrat est résilié et Dia retourne dans des ligues mineures. L’escroquerie est terminée. L’imposteur est élu pire joueur de l’histoire de la Premier League par plusieurs médias britanniques. Mais qu’importe, Ali Dia a ouvert les portes d’une destinée qui ne lui augurait pas de telles péripéties.

En concubinage sportif avec Dwyane Wade. Fervent défenseur du beau jeu et de la dernière passe, celle qui "fait la diff'".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *