Ajax-OL : une défaite surprenante mais logique

Hier, à 18h45, l’Olympique Lyonnais affrontait l’Ajax Amsterdam en Ligue Europa. Alors que l’on pensait que cette demi-finale n’allait pas vraiment poser de problème au club français, le résultat a été tout à fait inattendu.

Une soirée catastrophique

Catastrophique, c’est bien le mot qui caractérise le match réalisé par les joueurs de Bruno Genesio hier soir. Pourtant intéressants lors des 10 premières minutes, où les lyonnais se montraient déterminés et pressants, un but sur coup franc a suffit à décourager Coco Tolisso et les siens. Ensuite, pendant presque tout le reste du match, l’OL croulera sous les actions du club hollandais et se prendra 4 buts. Mathieu Valbuena, avec un but, a permis à l’équipe, sur une des seules actions offensives de club tricolore, de garder espoir en vue du match retour à Lyon.

Une défense désolante

Si on s’interroge sur cette lourde défaite, on peut clairement penser à la défense, comparable à un morceau de gruyère. En effet, Diakhaby et Nkoulou ont joué à un niveau relativement faible (la défense des U11 samedi était meilleure, c’est dire). Laissant beaucoup de brèches à l’adversaire, les deux défenseurs centraux n’ont pas facilité le travail de Lopes. Concernant les deux latéraux, Morel et Jallet (remplacé en fin de match par Rafael) n’ont pas apporté beaucoup de solution en attaque, et n’ont pas été très solide défensivement. Finalement, Lyon a mérité sa fessée. Ç’aurait d’ailleurs pu être pire si Lopes (sûrement l’un des meilleurs joueurs lyonnais hier soir) n’était pas intervenu à de nombreuses occasions.

Une attaque peu convaincante

Mais la défense n’est pas la seule cause de ce 4-1. Hier soir, si Lyon possédait une défense de niveau CFA 2, l’attaque était comparable à une voiture sans pneu. La carrosserie (Valbuena, Fekir) avait de l’allure, mais la roue de secours (Lacazette) aurait bien pu dépanner. Pour décrire la soirée, je vous propose d’analyser les performances de chaque joueur.

Commençons par Cornet (oui, vous n’y avez peut-être pas fait attention mais il était bien sur le terrain). L’anciens messin, aligné sur l’aile droite, a été invisible tout au long de la soirée. Peu trouvé par ses coéquipiers, il s’est empalé presque à tous les coups sur la défense hollandaise. Il a raté quasiment tout ce qu’il a tenté, et fut finalement remplacé par Lacazette vers la 75ème minute.

Continuons avec Tolisso, placé en position de numéro 10 derrière Fekir. Lui qui nous a déjà impressionné à de nombreuses reprises à ce poste, il n’a pas  fait grand chose de la soirée. Il a touché plus de ballon que Cornet (heureusement vu sa position), mais n’est quasiment jamais parvenu à lancer une vraie occasion de but.

Passons à Valbuena, sûrement le meilleur lyonnais de la soirée. Auteur d’un but, il a été un peu plus intéressant que Cornet. Pénétrant à quelques reprises dans la surface adverses, c’est le joueur qui a le plus inquiété les joueurs de l’Ajax. Cependant, il a manqué de précision sur ses derniers gestes, notamment sur les centres.

Finissons avec Fekir, positionné en buteur. Il a beaucoup couru, pour finalement ne pas proposer grand chose. S’il a eu quelques occasions, comme un face à face avec le gardien, il n’a pas trouvé le chemin des filets lors des 90 minutes. Il n’a pas réussi à remplacer convenablement Lacazette, blessé, qui a réellement manqué à ses coéquipiers.

 

Ainsi, l’OL s’est pris une gifle. Avec une défense trop étanche et une attaque timide. Les hommes de Genesio s’éloignent grandement de la finale. Cependant, le but de Valbuena permet aux lyonnais de garder espoir et ils ont compris que le match retour au Parc OL devra être parfait s’ils souhaitent continuer cette prestation européenne, qui est l’ultime chance de sauver une saison délicate.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *